Critique de Presque

Presque

7.7

Scénario

7.5/10

Réalisation

7.5/10

Casting

8.0/10

Les pour

  • Une belle comédie sincère
  • Bernard Campan et Alexandre Jollien forment un bon duo

Les contre

  • Scénario un peu classique mais ça fait du bien parfois

Twitter : #PresqueLeFilm @Apollo_Distrib

Réalisation : Bernard Campan et Alexandre Jollien

Casting : Bernard Campan, Alexandre Jollien

Durée : 1h32

Date de sortie : 26 janvier 2022

Voilà venir la bonne petite comédie de ce début d’année ! Presque nous a donné le sourire. C’est très souvent ce qu’on cherche en venant au cinéma. Un peu plus d’1h30 pour oublier le quotidien et découvrir une nouvelle histoire.

Le scénario n’a rien de novateur et nous fera très vite penser à d’autres long métrage suivant le même type de duo et pourtant ce film offre un certain charme original.

Le récit raconte le voyage de deux hommes qui ne se connaissent pas et qui n’ont à priori aucun point commun. Pourtant leur aventure va faire naître une amitié folle et sincèrement belle. Bernard Campan et Alexandre Jollien qui incarnent les deux protagonistes offrent une bonne interprétation. Leur duo fonctionne très bien et on prend vite plaisir à voir cette alchimie prendre vie entre les deux. Comme deux frères qui vont se soutenir à tour de rôle et apprendre l’un de l’autre. Une belle leçon de vie.

Le projet du film découle de dix ans d’amitié entre Bernard Campan et Alexandre Jollien. Ce lien fort entre eux ressenti au cours du long métrage prend alors tout son sens et rend le récit encore plus sincère. Jollien étant lui même philosophe a apporté cette touche à son personnage permettant de mettre en avant certains messages comme l’acceptation de soi, du regard des autres et de pleins d’autres sujets.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :