Critique de Premières vacances

Premières vacances

7.4

Scénario

6.5/10

Casting

8.0/10

Réalisation

7.0/10

Bande originale

8.0/10

Les pour

  • Bons comédiens

Les contre

  • Un peu bancal

#Twitter : #PremièresVacances @le_pacte

Titre VO :

Réalisateur : Patrick Cassir

Acteurs: Camille Chamoux, Jonathan Cohen, Camille Cottin, Jérémie Elkaïm

Durée: 1h49

Date de sortie : 2 janvier 2019

Mais que se passe-t-il dans la comédie française ?

2018 aura été une excellente année pour le cinéma français et plus particulièrement la comédie qui a retrouvé ses lettres de noblesses auprès des critiques là où pendant de trop nombreuses années, celles-ci étaient pratiquement la risée de ces derniers.

Bien que ce film sorte en tout début d’année seulement, Premières vacances nous laisse penser que cette bonne mouvance pourrait continuer encore un peu.

Car Premières vacances a ce petit truc qui fait qu’on apprécie autant les blagues grand publique que finalement la manière dont celles-ci sont proposées à l’écran par le duo comique Camille Chamoux et Jonathan Cohen, tous deux très bons par ici. En effet le duo fonctionne très bien, n’en fait pas des caisses et propose une bonne prestation.

On appréciera évidement le duo formé par Camille Cottin et Jérémie Elkaïm, qui bien qu’en simple seconds rôles accaparent de par leur style et leur humour détendu, toutes les scènes où ils sont présents.

Au-delà du jeu d’acteur, le film est assez bien écrit et nous permet de nous identifier assez facilement à l’un des deux personnages principaux assez attachants.

Mais là où la critique pourrait apprécier le film, c’est plus du côté grand publique que le film risque de trébucher un peu, car bien qu’amusant, on aurait presque tendance à dire que le film manque de blagues et parfois l’ennui pointe légèrement son nez de par des situations un peu longues et presque répétitives. Le film manque en effet d’un peu plus d’équilibre entre les moments drôles qui parfois se font attendre et les moments plus tendres parfois justement trop longs.

Ce manque d’équilibre se ressent aussi parfois dans l’humour qui est le temps de quelques scènes excellent et sur d’autres, simplement amusant.

Bien qu’agréable à regarder, Premières vacances manque de pas grand chose pour être un très bon film, mais a l’avantage au moins de proposer autre chose pour faire rire que ce que le cinéma français propose trop souvent, ce qui devrait plaire aux critiques.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :