Critique de Première Année

Première Année

8

Scénario

7.5/10

Réalisation

8.0/10

Casting

8.5/10

Les pour

  •  Vincent Lacoste et William Lebghil forment un très bon duo
  • Un bon rythme du début à la fin

Les contre

  • Un jargon médical pas toujours accessible

Twitter : #PremièreAnnée @le_pacte

Casting : Vincent Lacoste, William Lebghil

Réalisateur : Thomas Lilti

Durée : 1H32

Date de sortie :  12 septembre 2018

Après Hippocrate et Médecin de Campagne, Thomas Lilti nous plonge à nouveau dans l’univers médical en se focalisant cette fois ci sur la Première Année des études de médecines. Pendant 1h32, on va suivre Antoine démarrant sa première année pour la troisième fois tandis que Benjamin arrive fraîchement du lycée. A deux, ils vont tout tenter pour affronter ce milieu compétitif à coup de révisions intensives dans le but de vaincre cette épreuve difficile du concours où seuls 15% en moyenne des étudiants obtiennent le passage en deuxième année.

Le gros point positif dans Première Année, est ce duo interprété par William Lebghil et Vincent Lacoste. Leur alchimie fonctionne à merveille dans le film et chacun continue à démontrer son talent d’acteur.

Le Côté négatif, et à l’image des séries télés telles que Dr House, il se peut que certains se perdent dans le jargon médical, mais il suffit de faire abstraction de ceci et de profiter du reste du film pour passer un agréable moment. On y trouve en effet d’autres choses auxquelles on peut tout à fait s’identifier comme l’ambiance d’un examen, les révisions en groupe, les relations avec la famille. Pleins de belles scènes qui font de Première Année un très bon film. Alors si vous voulez passer un bon moment au cinéma et dans la détente, votre choix est tout tracé dès mercredi dans les salles de cinéma.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire