Critique de Pinocchio

Pinocchio

6.1

Scénario

6.0/10

Réalisation

5.0/10

Casting

5.0/10

Bande originale

8.5/10

Les pour

  • Roberto Benigni est très bon
  • Superbe bande originale
  • belle esthétique

Les contre

  • Long et lent
  • Personnages peu attachants
  • Pas pour les enfants

Twitter : #Pinocchio

Titre VO :

Réalisateur : Matteo Garrone

Acteurs : Roberto Benigni, Federico Ielapi

Durée : 2H05

Date de sortie : 4 mai 2020 (Exclu Amazon Prime vidéo)

Un temps prévu en salle avant d’être une première fois reporté en raison de la fermeture des cinémas, Le pacte (qui distribue le film) semblait vraiment y croire… Tout du moins son service marketing a de nouveau fait du bon travail puisque nous aussi on y a cru. Travail déjà effectué un peu plus tôt avec Les misérables qui grâce à un forcing marketing est parvenu à trouver son public, alors déjà bravo à eux.

Mais le problème avec cette technique de miser gros sur le marketing est que si l’on peut décevoir une fois, deux fois… Ce sera difficile par la suite de convaincre à moins d’avoir un excellent film, car oui ce Pinocchio est décevant.

Alors que le piratage guettait à sa porte dans la mesure où le film est sorti il y a un bon moment maintenant en Italie, Le pacte a eu la bonne idée de vendre ce film à Amazon qui cherche constamment à enrichir son catalogue d’exclusivités. Cela s’est déroulé non sans conséquences ceci dit puisque si d’un côté Amazon gagne un film et de l’autre Le Pacte permet de faire rentrer de l’argent en ces temps difficiles, le petit monde de Twitter est un peu sous l’incompréhension totale dans la mesure où le patron de Le pacte ne cesse depuis des années de critiquer Amazon à la moindre occasion. Mais quand il faut de l’argent, il faut savoir ranger sa fierté et on imagine que c’est ce qui a du se passer avec ce film (Et si cela a sauvé des emplois, on le comprend et on lui pardonne évidemment). A noter que Les misérables avait déjà été vendu à Amazon pour une diffusion aux Etats-Unis.

Et Pinocchio dans tout ça parce que bon on parle de tout sauf de ce dernier et bien c’est pour la simple raison qu’il n’y a pas grand-chose à dire de joyeux.

Non, ce n’est pas dingue comme on nous l’a vendu et en plus de cela, il a été vendu à une mauvaise cible… Les enfants.

D’une durée de plus de deux heures, je souhaite du courage aux parents qui vont essayer de regarder ce film avec les plus petits, car ils ne tiendront pas en place, attrapés par l’ennui.

Bien trop long, bien trop lent et avec des personnages absolument pas attachants si ce n’est celui de Geppetto, il est fort à parier qu’après 30 minutes, les enfants ne veulent quitter Amazon prime pour Disney + et le seul et unique Pinocchio qu’ils aiment à ce jour? Pour être franc, on a bien failli le faire également et ce à plusieurs reprises.

On parlait de personnages peu attachants et cela débute par Pinocchio en personne. Si ce dernier est déjà bien trop « Vivant » au départ (sans le maquillage en bois, il serait déjà un enfant normal), le petit garçon n’a absolument pas la maladresse ni la malice qu’on pouvait retrouver dans les autres adaptations. Au contraire, il est limite tête à claque.

Les seconds rôles ne sont pas en reste avec le duo du renard et le chat énervants au possible et une fée bleue absolument pas magique.

Reste Geppetto interprété magistralement par Roberto Benigni sur qui la promo du film repose un peu. Bien que surcoté en général (après tout on ne se souvient vraiment de lui que pour un film et un peu de buzz), il est néanmoins excellent ici, mais comme vous le savez, peu présent au final.

On ne reviendra pas sur la réalisation plan plan, mais plutôt sur deux superbes choses dans le film, car oui il n’a pas que des défauts.

La première chose magnifique ici se trouve dans l’utilisation des décors et de la lumière. Il y a une superbe atmosphère qui se dégage de ce film, mais à nouveau à même uniquement de toucher les adultes et non les enfants qui ne sont pas vraiment attirés par un monde terne.

L’autre bon point et clairement le plus positif du film, la bande originale. Celle-ci est exquise, s’écoute avec plaisir et constitue jusqu’à la chanson générique de fin la plus grande réussite de cette relecture.

Que dire de plus si ce n’est que ce film va susciter un peu de buzz grâce à Amazon et ce qui s’est passé en coulisse avant de tomber un peu dans l’oubli d’ici quelques semaines. Finalement cette sortie VOD n’est pas plus mal, car il ne serait pas resté longtemps au cinéma.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :