Critique de One Kiss

7.5

Scénario

8.0/10

Réalisation

6.5/10

Casting

7.5/10

Musique

8.0/10

Les pour

  • un film percutant
  • un sujet important

Les contre

  • une réalisation pas toujours nickel

Twitter : #OneKiss #optimaledistribution

titre VO: Un bacio

Réalisateur : Ivan Cotroneo

Acteurs: Valentina Romani, Leonardo Pazzagli, Rimau Ritzberger Grillo, Giorgio Marchesi, Simonetta Solder

Date de sortie : 26 avril 2017

Durée : 1h42


Quand on sort du visionnage de One Kiss, le premier mot qui nous vient en tête est « percutant ». Parce que ce film a réussi par un tour de génie à nous balancer une grande claque dans la figure là où on ne l’attendait pas forcément. Ce moment du film où tu ne veux pas y croire, que c’est trop dur alors que cela raconte une vérité bien réelle. La vérité que le harcèlement scolaire existe et qu’aucune personne n’est à l’abri. Pourtant, One Kiss ne se veut pas que dramatique et nous offre de vrais moments de joie où les choix pour l’avenir sont multiples et même infinis. C’est alors que le dur rappel entre en force et lance le dialogue puis l’envie de combattre cette haine de la différence. Ici on aborde le sujet de l’homosexualité. Le réalisateur, Ivan Cotroneo, s’est concentré sur ce sujet suite à la lecture d’un fait d’hiver américain. A partir de là, il nous propose une vision plutôt colorée de ce personnage homosexuel et nouvel arrivant de l’école qui ne cache pas sa différence et même l’assume. Le point de vue est positif puisque Lorenzo a comme tactique de transformer les actes de méchanceté qu’il subit en une version positive dès qu’il en ressent le besoin. Grâce à cela on a parfois le droit à de très jolies séquences dignes d’un clip de Lady Gaga. On a aussi une belle approche en terme d’écriture sur les parents qui, pour une fois, s’ouvrent à leur enfant, en tout cas concernant ceux, adoptifs, de Lorenzo. Ceux d’Antony et Blu sont bons mais auront quelques failles prouvant qu’il est difficile d’être parfait. Dans ce contexte, l’histoire avance mais ne nous prépare pas tout à fait à ce qui va arriver. On ne développera pas plus l’intrigue pour vous permettre de la découvrir vous même.

Pour incarner Lorenzo et ses deux amis, le réalisateur aura fait passé pas loin de 3000 candidats et, sur les 20 présélectionnés, le passage en trio de Valentina Romani, Leonardo Pazzagli et Rimau Ritzberger Grillo a été révélateur. On confirme que l’interaction entre eux fonctionnent à merveille et permet cette claque déchirante. Pour finir, la réalisation manquera parfois de finition notamment sur les transitions mais elle reste correcte. Quand à la bande originale celle-ci est excellente au point où on écouterait bien de nouveau quelques titres. De Lady Gaga à Mika, l’énergie musicale apporte de vraies touches de bonheur dans le film.
Vous l’avez compris, One Kiss est à voir et il faudra faire marcher le bouche à oreille car son sujet mérite d’être entendu par tous.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :