Critique de On l’appelle Jeeg Robot

On l'appelle Jeeg Robot

On l'appelle Jeeg Robot
7.9

Scénario

7.5 /10

Réalisation

8.0 /10

Casting

8.5 /10

Musique

7.5 /10

Les pour

  • Un film de super héros intimiste
  • De bons acteurs
  • Une bande originale agréable

Les contre

  • Une fin plus tradtionelle

Twitter : #JeegRobot @nourfilms

Titre VO : Lo chiamavano Jeeg Robot

Réalisateur : Gabriele Mainetti

Acteurs: Claudio Santamaria, Luca Marinelli, Ilenia Pastorelli

Date de sortie : 3 mai 2017

Durée : 1H58

Comment faire un film de super héros avec de faibles moyens et ne pas faire « parodie cheap » ? Aujourd’hui, on pourra clairement demander la réponse à  Gabriele Mainetti puisque ce dernier est parvenu à proposer un film dont le personnage principal va voir ses forces décuplées et d’en faire un film globalement réussi sans un budget incroyable.

Inspiré d’un manga des années 70’s, « Steel jeeg«  Gabriele Mainetti a opté pour une approche des personnages plus importantes que celle du côté super héros et de ses pouvoirs. Ainsi on assiste pendant pratiquement tout le long du film aux états d’âme d’Enzo, sur le fait de rester criminel avec l’apport que ses pouvoirs apportent ou alors de passer du côté des gentils. Le film met aussi en avant le fait qu’il y ait toujours plus bad guy que soi et qu’il n’est jamais trop tard pour changer.

Si la réalisation est réussie, on retiendra essentiellement du film le bon jeu de la part des acteurs. Entre une Ilenia Pastorelli totalement folle et un Claudio Santamaria parfait en héros torturé, c’est surtout Luca Marinelli qui marque les esprits.

En effet Luca Marinelli est de ces méchants totalement dingues au physique pratiquement risible et qui pourtant en impose et fait froid dans le dos. Il est de ces méchants que l’on ne contrarie pas sous peine d’en perdre la vie.

Autre point agréable de Jeeg Robot, sa bande originale vraiment agréable, elle aussi loin des classiques du film de super héros.

On l’appelle Jeeg Robot est un bon film, plaisant et dont l’aurait principal est le développement des personnages, tous attachants.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire