Critique de Mother!

Mother!

8

Scénario

7.5/10

Acteurs

8.5/10

Réalisation

9.0/10

Musique

7.0/10

Les pour

  • Un casting féminin incroyable
  • Le film est prenant du début à la fin

Les contre

  • Un aspect étrange qui peut dérouter

Twitter : #Mother! @paramountfr

Réalisateur : Darren Aronofsky

Acteurs : Jennifer Lawrence, Javier Bardem, Ed Harris, Michelle Pfeiffer, Brian Gleeson, Domhnall Gleeson

Durée : 1h55

Date de sortie : 13 septembre 2017

Chef d’oeuvre ou simple gros délire d’Aronofsky ? Il y a des chances pour que Mother! divise le public, bien que ce ne soit pas une surprise venant du réalisateur de Black Swan.

En effet, comme pour Black Swan, Darren Aronofsky fait souffrir son héroïne et ce violemment dans une histoire complexe et comprenant son lot de sous-textes.

Jennifer Lawrence interprète ici le rôle d’une femme aimante, se dévouant à son homme et espérant évidement la même chose en retour… Mais en est-il capable ?

Le film nous montre ainsi par l’arrivée de personnages secondaires et différents événements que parfois le simple bonheur ne suffit pas et que certaines personnes ont ce besoin de tout brûler, détruire et reconstruire encore et encore et ce sans doute pour atteindre un idéal qui finalement risque de ne jamais arriver.

Voilà ce que l’on peut ressentir et comprendre à la vision de ce film, bien que cette interprétation ne soit que l’une parmi tant d’autres tant le film pointe du doigt plusieurs sujets variés tels que la violation de l’intimité, la paranoïa, le manque d’amour, la post maternité, la célébrité et son addiction etc.

Évidemment certains sujets sont plus abordés que d’autres mais cela laisse la porte ouverte à de nombreuses interprétations à la fois intéressantes bien que déroutantes. Voilà pourquoi en fin de séances, vous risquez de sortir avec un profond amour ou un grand désintérêt pour ce que vous venez de voir.

Du côté de la réalisation, Aronofsky surf en permanence entre le « plausible » et l’ « imaginaire  » si bien que nous ne savons jamais si ce que l’on regarde est réel ou irréel sauf sur le 3ème acte où tout part en délire complet.

Heureusement la réalisation est soutenue et prenante si bien que l’on ne s’ennuie jamais. De plus Daren Aronofsky parsème son histoire de quelques jump scares bien sentis et de passages effrayants offrant quelques moments forts au film.

Quant au casting, il est de qualité avec toute fois une réserve sur Javier Bardem qui est clairement en dessous des autres acteurs à commencer par les femmes du film, Jennifer Lawrence impériale à nouveau et Michèle Pfeiffer qui montre avec ce film qu’elle est encore une des grandes du cinema US.

Ed Harris est bon également mais lui aussi semble en retrait vis-à-vis du casting féminin.

Restera donc de Mother! un film difficile à digérer, qui en laissera perplexe plus d’un d’autant plus qu’il captivera impérativement le spectateur venu Le voir.

Une réussite ou un échec… cela se décidera selon votre sensibilité

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :