Critique de Monuments Men.

Avis:

Twitter: @20thCFox_FR #Monumentsmen

Acteurs : George Clooney, Matt Damon, Bill Murray, Cate Blanchett, John Goodman, Jean Dujardin

Réalisateur : George Clooney

Date de sortie : 12 mars 2014

Durée : 1h58

SYNOPSIS  : La plus grande chasse au trésor du XXe siècle est une histoire vraie. MONUMENTS MEN est inspiré de ce qui s’est réellement passé.
En pleine Seconde Guerre mondiale, sept hommes qui sont tout sauf des soldats – des directeurs et des conservateurs de musées, des artistes, des architectes, et des historiens d’art – se jettent au cœur du conflit pour aller sauver des œuvres d’art volées par les nazis et les restituer à leurs propriétaires légitimes. Mais ces trésors sont cachés en plein territoire ennemi, et leurs chances de réussir sont infimes. Pour tenter d’empêcher la destruction de mille ans d’art et de culture, ces Monuments Men vont se lancer dans une incroyable course contre la montre, en risquant leur vie pour protéger et défendre les plus précieux trésors artistiques de l’humanité…

Bande annonce: 

Monuments men3

J’attendais quand même beaucoup de ce Monuments Men réalisé par George Clooney et avec son casting plutôt alléchant, hélas le film est finalement une grosse déception ! Bien qu’ayant réalisé quelques films plutôt réussis par la passé, Confessions d’un Homme Dangereux et Good Night and Good Luck pour ne citer qu’eux, je pense que George Clooney n’était vraiment pas le bon réalisateur pour réalisé ce Monuments Men.

Dujardin Monuments menMonuments Men m’a donné la très nette impression d’être une sorte d’Ocean’s Eleven au rabais, sur fond de Seconde Guerre Mondiale… Bien que le sujet du film soit vraiment très intéressant et empreint d’une certaine nostalgie, George Clooney n’arrive jamais à rendre son long-métrage passionnant. Clooney tente de nous livrer un film à l’ancienne, dans la lignée de films cultes tels que La Grande Evasion, d’Un Pont Trop Loin ou encore M.A.S.H., mais une chose que Mr. Clooney semble avoir oublié c’est que nous sommes en 2014, un humour et une certaine naïveté qui fonctionnait au cinéma à une époque ne fonctionne plus nécessairement actuellement. Entre un humour complètement désuet, dont la moindre vanne tombe quasiment toujours à plat, un scénario trop décousu où l’on se demande à chaque fois comment les personnages ont bien pu atterrir à tel ou tel endroit, rien ne fonctionne. Monuments Men souffre aussi d’un gros problèmes de rythme qui rend l’ensemble du film atrocement monotone.

Parlons maintenant du casting ! A part peut-être Cate Blanchett et Matt Damon, j’ai eu la très désagréable sensation que tous les acteurs ne faisaient que jouer leur propre rôle. George Clooney fait son George Clooney, il nous sort constamment son sourire à la Clark Gable et on s’attend presque à chaque instant qu’il nous sorte son « Whate else ? ». Jean Dujardin fait son Jean Dujardin, il ne fait que remplir son rôle du petit frenchie de service et n’apporte pas grand-chose au film. Le reste du casting est tellement effacé que j’en n’en parlerai pas…

Pour dire quand même quelque chose de positif. L’ensemble du film est très bien filmé et nous donne l’occasion d’admirer quelques grandes œuvres d’arts, la reconstitution des décors de l’époque est très réussie ainsi que la musique composée par Alexandre Desplat (oui, encore lui) qui est plutôt réussie également, bien que parfois très proche de la musique du Pont de la Rivière Kwaï. Alexandre Desplat joue d’ailleurs un petit rôle dans le film, mais il joue comme une patate, ce qui rend son petit caméo ridicule…

En bref ! Ce Long-métrage, pour ma part, me laissera le souvenir d’un film au gros potentiel, mal exploité, complètement raté, niais et ringard devant lequel je me suis fermement ennuyé… Et ce malgré quelques belles tentatives de toucher émotionnellement le spectateur. Hélas, les bonnes intentions ne suffisent pas à faire un bon film. George Clooney exploite très mal son scénario, passe complètement à côté de son sujet et prouve par la même occasion qu’il n’a vraiment pas l’étoffe des grands cinéastes…

Monuments men5

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :