Critique de Mémoires de jeunesse

Avis:

Twitter : #MemoiresDeJeunesse @MarsFilms

Titre Vo: Testament of Youth

Acteurs : Alicia Vikander, Kit Harington, Taron Egerton

Réalisateur : James Kent

Date de sortie :  23 septembre 2015 (2h10min) 

Mémoires de jeunesse est un magnifique témoignage de cette génération détruite par la grande guerre de 14-18. Quand on a déjà pu voir de multiples films ou reportages sur le sujet, on reconnaît très bien les faits que Vera Brittain a su décrire dans son roman ici adapté.

MEMOIRES+DE+JEUNESSE+PHOTO3
Les phrases également prononcées à l’époque de la guerre sont retranscrites. Les gens qui pensaient que celle ci ne durerai pas se trompaient. C’est cette violence de la perte que le film nous apporte. Cette folie qui bouleverse la vie de Vera qui était si bien construite, ou en tout cas qui en donnait toutes les bonnes promesses. Elle avait enfin réalisé son rêve : étudier à Oxford. Et de plus l’amour avait atterri sur son chemin. Mais l’arrivée de la guerre brise tout. Pourtant Vera reste forte et c’est là tout l’intérêt du film.
Malheureusement le rythme proposait est lent et on n’aurait accepté quelques coupures dans le scénario tellement la longueur se fait sentir. Dommage car le reste est une réussite. Comme dit précédemment la reconstitution historique est là et on est plongé dans le vécu de l’auteur. On ne quitte jamais Vera qui est magnifiquement interprétée par Alicia Vikander. Elle, qui est suédoise de naissance, joue à la perfection son personnage anglophone. Pour lui donner la réplique nous avons un florilège d’acteurs.

MEMOIRES+DE+JEUNESSE+PHOTO5

Tout d’abord Taron Egerton qui, après Kingsman, nous montre une fois de plus son talent d’acteur. Puis nous avons Kit Harrington qui arrive presque à nous faire oublier son rôle de Jon Snow dans Game of Thrones. Le charme opère avec chaque individu ce qui nous permet d’être touché par ce qui arrive à chacun d’eux.
Côté réalisation, le réal a su sans doute retranscrire comme il faut le roman. Les lecteurs de l’ouvrage toujours en édition ne devrait pas être déçus. Pour les autres, juste la longueur peut gêner. Malgré cela on passe un très bon moment devant cette histoire tragique. Pour les plus sensibles pensaient à prévoir les mouchoirs.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles | Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :