Critique de Marie Madeleine

Marie Madeleine

Marie Madeleine
4.9

Scénario

6.5 /10

Réalisation

2.0 /10

Acteurs

7.5 /10

Bande originale

3.5 /10

Les pour

  • Très bon castings
  • De jolies images

Les contre

  • Un rythme catastrophique
  • Une réalisation décevante
  • Un musique redondante

Twitter : #MarieMadeleine @UniversalFR

Titre VO : Mary Magdalene

Acteurs: Rooney Mara, Joaquin Phoenix, Chiwetel Ejiofor, Tahar Rahim

Réalisateur : Garth Davis

Durée : 2H00

Date de sortie : 28 mars 2018

Un casting incroyable, de belles images, une musique magnifique et un regard neuf sur une histoire pourtant connue de tous. Oui tout est réunis pour faire un grand film et pourtant le manque cruel de rythme vient plomber le tout au point d’écraser les quelques bonnes qualités du film.

Garth Davis sait passer la caméra, cela ne fait aucun doute et propose avec Marie Madeleine de très belles images, mais rapidement on tombe dans le contemplatif et ce au détriment du rythme. Le film fait deux heures et pourtant après 20 minutes, on s’enfonce de plus en plus dans son vivant et l’on a clairement du mal à rester éveiller tant l’ennui est là et restera là jusqu’au bout.

L’histoire n’est pas inintéressante, mais rapidement on ne s’en soucis absolument plus puisque l’on espère sans cesse quelque chose pour nous secouer. Pourquoi pas un décor un peu plus varié, pourquoi pas une autre musique que le thème qui était appréciable au début, mais qui redevient redondant après 20 minutes ou une scène avec un rien d’action… Non, il n’y a rien qui va bouger et le tout va nous achever.

Au delà de ceci, le casting s’en sort plutôt bien et si Joaquin Phoenix est crédible en Jésus, on retiendra surtout la beauté incroyable de Rooney Mara parfaite dans son rôle de Marie Madeleine. Elle est convaincante, touchante aussi et surtout est filmée de façon si flatteuse qu’on ne peut que la contempler.

Face à ces grands acteurs internationaux, il y a le français Tahar Rahim qui est clairement la plus belle chose à sortir de ce film. L’acteur y est brillant et propose une performance remplie de nuances et définitivement signe ici une de ses plus jolies performances.

Une chose pour terminer : Dommage…

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire