Critique de Marguerite et Julien

Avis:

Twitter : #MargueriteetJulien @WildBunch

Acteurs : Anaïs Demoustier, Jérémie Elkaïm, Frédéric Pierrot, Aurélia Petit

Réalisatrice : Valérie Donzelli

Date de sortie : 30 septembre 2015 (1h50min)

https://youtu.be/ZlB8dj-fQWw

Synopsis :

Julien et Marguerite de Ravalet, fils et fille du seigneur de Tourlaville, s’aiment d’un amour tendre depuis leur enfance. Mais en grandissant, leur tendresse se mue en passion dévorante. Leur aventure scandalise la société qui les pourchasse. Incapables de résister à leurs sentiments, ils doivent fuir.

marguerite et julien-image01

Le film de Valérie Donzelli s’inspire de la véritable histoire de Marguerite et Julien de Ravalet, décapités en 1603 pour adultère et inceste. C’est donc une histoire étrange, voir même dérangeante et très tabou à l’époque, mais l’angle pris par Valérie Donzelli passe par la reconstitution historique et malgré de la bonne volonté, le film est raté sur tous les plans.

Anais Demoustier est toujours aussi excellente actrice et l’on retrouve en elle un charme fou, mais malheureusement ce n’est pas le cas du film et Jérémie Elkaïm, l’acteur qui interprète Julien ne nous donne pas l’impression d’être à l’aise dans son rôle. Il n’y a ainsi aucune  alchimie entre lui et  Anais et cela se ressent directement. Le film aurait pu nous surprendre, mais c’est le contraire qui se passe, certaines scènes en deviennent même très kitsch. La réalisatrice a eu la mauvaise idée d’inclure des séquences avec arrêt sur image et c’est à ce moment là qu’on se dit, mais pourquoi a-t-elle fait ça ? Ça ne sert strictement à rien, c’est mal foutu et surtout ça ralenti encore plus le rythme du film, alors que ce dernier était déjà au plus bas. Ces ralentis en question sont mal montés, car l’image n’est pas vraiment sur arrêt, mais ce sont les acteurs qui le sont et oh mon dieu que ça fait mal aux yeux de voir une chose pareille.

Au fur et à mesure que l’histoire avance, on ressent une sorte de lassitude au niveau des personnages, en particulier de nos deux protagonistes, car comme dit un peu plus haut, Anais Demoustier et Jérémie Elkaïm n’ont pas la moindre alchimie et on se demande tout le long ce qu’il fabrique ensemble.

Marguerite et Julien est rempli d’incohérences, tout ceci est mal maîtrisé et la meilleure scène du film c’est le générique de fin, donc c’est vous dire. Une mauvaise mise en scène, qui donne au final un film à oublier très vite !

marguerite et julien-image03

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :