Critique de Mamma Mia : Here we go again

Mamma Mia : here we go again

8.5

Scénario

8.0/10

Réalisation

8.6/10

Acteurs

8.0/10

Musique

9.4/10

Les pour

  • Aussi bon que le premier

Twitter : #MammaMia2 #HereWeGoAgain @UniversalFR

Titre VO :

Casting : Lily James , Amanda Seyfried, Meryl Streep, Christine Baranski, Julie Walters, Cher, Jeremy Irvine, Dominic Cooper, Stellan Skarsgård, Andy García, Alexa Davies, Jessica Keenan Wynn

Réalisateur : Ol Parker

Durée : 1H54

Date de sortie : 25 juillet 2018

Définitivement un des projets les plus risqués du cinéma tant le premier film est devenu avec le temps une institution dans le monde de la comédie musicale et dans celui des fans d’ABBA; proposer un Mamma Mia 2 relevait presque d’une folie inimaginable et pourtant…

Oui pourtant le projet est bien là et magnifiquement là.

Proposant à la fois un prequel et une suite à l’histoire que l’on connaît par cœur, le scénario est brillamment construit et surtout la mise en scène est incroyable. Alternant sans le moindre effet de transition grotesque entre le passé et le présent, le tout s’enchaîne et s’entremêle avec une ingéniosité technique et narrative exemplaire.

On suit ainsi les deux histoires en même temps sans jamais être perdu, confus ou en trouvant une partie plus intéressante que l’autre. Les deux histoires sont réussies, agréables à suivre et si forcément on a un attachement très fort pour le casting du premier film, on tombe très vite sous le charme et la fraîcheur de Lily James, totalement parfaite dans son interprétation de Donna. Si les nouveaux personnages masculins sont quelques peu en dessous du casting original, il n’en est rien du côté des deux meilleures amies de la période passée puisque Alexa Davies et Jessica Keenan Wynn parviennent à interpréter avec brio leurs aînées. Aussi drôles, fantasques et tendres, elles accompagnent parfaitement Lily James dans cette nouvelle aventure.

Du côté du présent, le film se concentre sur Amanda Seyfrid qui reprend avec plaisir son rôle de Sophie tout en y apportant bien plus d’émotion que par le passé. Elle est à la fois magnifique et terriblement touchante parfois.

Reste alors à parler des deux grosses vedettes annoncées que sont Cher et Meryl Streep.

Là dessus, il faut bien annoncer que si Cher apparaît uniquement sur les 20 dernières minutes, cette dernière est hilarante en diva et parfaite quand il s’agit de reprendre les tubes d’ABBA. Bien que sa présence n’apporte finalement pas grand chose à l’histoire si ce n’est l’occasion de la faire chanter des chansons d’ABBA, on retiendra de cet ajout, une jolie excuse pour avoir une grande vedette au casting.

Concernant Meryl Streep… Elle est totalement absente du film et est là le temps d’un cameo, mais quel cameo. Sans en dire plus, sa scène est magnifique, risque de vous arracher les larmes de yeux et si son absence justifie à elle seule cette scène là, alors on excusera aisément le staff marketing qui trompe un peu le spectateur en la plaçant au centre de l’affiche.

Du côté de la bande originale, il faudra revoir le film, mais certaines chansons telles que The day before you came semblent coupées au montage final là où l’on retrouve certains titres dans le film et absent de la bande originale vendue dans le commerce.

Évidemment les chansons D’ABBA sont toujours aussi efficaces et si on chante sur les plus gros tubes du groupe, on prend un réel plaisir à découvrir certains titres moins connus du groupe.

En conclusion, les fans de comédies musicales tout comme les fans d’ABBA apprécieront cette suite autant attendue que redoutée de tous et dont le résultat final est de qualité.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire