Critique de Lou Andreas-Salomé

Lou Andréas-Salomé

7.3

Scénario

7.0/10

Réalisation

7.0/10

Acteurs

7.0/10

Musique

8.0/10

Les pour

  • Une histoire intéressante
  • Une très bonne bande originale
  • De bons acteurs

Les contre

  • Le manque de budget se fait parfois ressentir.

Twitter : #louAndreasSalome @Bodega_films

Réalisatrice : Cordula Kablitz-Post

Acteurs : Katharina Lorenz, Nicole Heesters

Durée : 1h57

Date de sortie : 31 mai 2017

En voilà une femme que je ne connaissais absolument pas et qui comme l’a si bien souligné lors du débat d’après film la réalisatrice Cordula Kablitz-Post, méritait bien un film sur elle.

À la fois femme de caractère, prônant un féminisme différent de ce que l’on connaît et véritable muse, Lou a tenu à mener sa vie comme elle le souhaitait faisant fi des candiratons, non sans conséquences et notamment celui de voir la plupart des hommes de sa vie la fuir à un moment où un autre.

S’interdisant d’aimer avant d’inévitablement y succomber sans toutefois tellement l’admettre, Lou a eu une vie loin d’être standard aux yeux de la société passée et même encore actuelle.

Le film retrace ainsi la vie de cette femme sous deux générations, voir trois, bien que sa petite enfance soit rapidement passée. On apprend qui est elle, d’où elle vient et surtout ce qui reste d’elle. Le film nous montre ainsi combien elle était en avance sur son temps et avait des idées aujourd’hui plus qu’actuelles.

Le tout est filmé d’une très jolie manière avec quelques bonnes trouvailles dont Le fait d’animer des cartes postales au gré des voyages effectués par Lou.

On appréciera également la très jolie bande originale essentiellement jouée au piano et rappelant quelque peu Le style de Yan Tiersen sur Amelie Poulain.

Enfin, le casting est soigné et notamment vis-à-vis du personnage principal dans sa jeunesse, interprété par Katharina Lorenz.

Lou Andreas-Salomé est loin d’être une grosse machine, mais intéressera les gens curieux de notre histoire et les films plus discrets, mais ne manquant pas de qualité.

Voici également quelques photos de la réalisatrice lors du débat d’après film

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :