Critique de l’Oeil du cyclone

L'oeil du cyclone

6.9

Scénario

6.6/10

Acteurs

7.0/10

Réalisation

7.2/10

Les pour

  • Un film qui soulève le débat
  • Fargass Assandé est incroyable

Les contre

  • Une base proche du Silence des agneaux

Twitter : #LoeilDuCyclone

titre VO:

Réalisateur : Sékou Traoré

Acteurs : Maïmouna N’Diaye, Fargass Assandé, Abidine Dioari

Durée : 1h44

Date de sortie : 22 novembre 2017

L’oeil du cyclone pose des questions telles que « Faut-il défende tout le monde, même les criminels de guerre », « est-ce qu’un enfant soldat peut changer » « Faut-il prendre le risque de saboter sa carrière pour rester intègre.. »

Beaucoup de questions posées dans un film assez fort et ce jusqu’à la toute fin.

Evidemment le film ne rentre pas dans ce que l’on regarde habituellement et si certains acteurs ne vont pas aller chercher l’oscar début 2018 ou même envisager la moindre nomination, le seul point faible du film reste son budget d’autant que l’on peut clairement voir en Sékou Traoré un réel potentiel derrière la caméra.

Malgré tout, il faut saluer le très bon jeu des deux acteurs principaux et notamment Fargass Assandé totalement incroyable. A la fois effrayant et exubérant à l’image de ce qu’il représente, il est bluffant dans le rôle.

Concernant le scénario, évidemment ce dernier ne peut éviter la comparaison (en partie) avec le silence des agneaux et l’on aurait aimé ne pas y penser, mais le film de Jonathan Demme a posé des bases pour notre génération et s’en éloigner n’est pas simple. Heureusement le film propose bien d’autres choses derrière et à surtout le mérite de soulever le débat.

L’oeil du cyclone doit être soutenu, car c’est en soutenant le cinéma africain qu’il pourra continuer d’exister et surtout évoluer.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire