Critique de l’odyssée de Pi

L'odyssée de Pi

9.4

Scénario

9.6/10

Acteurs

9.9/10

Réalisation

8.5/10

Bande originale

9.5/10

Les pour

  • Superes images
  • Excellents acteurs
  • Superbe bande originale

Les contre

  • Changements de cadrages inutiles

Twitter: @20thCFox_FR

Acteurs: Suraj Sharma, Irrfan Khan, Adil HussainRéalisateur: Ang Lee

Acteurs: Suraj Sharma, Irrfan Khan, Adil Hussain

Réalisateur: Ang Lee

Vidéo de la 20th century Fox pour l’événement cinéma sur l’eau: 

Avis:

On en a parlé pas mal de ce film comme d’une prouesse technique, d’une claque visuelle, d’un chef d’oeuvre etc… Qu’en est-il vraiment ?

En fait c’est en partie vrai même si à cause de quelques maladresses, on loupe de peu le chef d’oeuvre.

En premier ce qui fonctionne dans ce film est l’histoire incroyable, touchante et prenante. Il y a longtemps que je n’avais pas vu filer 2H15 aussi vite. Le film semble limite même trop court !

Ensuite forcément les effets visuels et je le dis haut et fort, ce film crie OSCARS à grande voix… et Ce serait surprenant et limite honteux s’il venait à ne pas remporter quelques oscars techniques.

Le casting est également très réussi et le jeune Suraj Sharma est exceptionnel ! Sa transformation physique tout du long est bluffante tout autant que son jeu d’acteur. Il parvient à nous envoyer des émotions à tout va et je peux vous dire que ni moi ni la personne m’accompagnant ne sommes parvenus à retenir cette petite larme qui s’accrochait à nos yeux pendant un bon moment du film. Et tout ceci ce grâce au jeu incroyable de Suraj Sharma, mais également du Tigre.

En effet la relation entre le tigre et Pi est vraiment réussie et gagne même en intensité le dénouement du film arrivé, car la force de l’histoire arrive évidemment à la toute fin lorsque l’on apprend que… (pas question de vous dévoiler ça)

N’oublions pas la musique qui malgré la tempête, la violence du tigre et de l’océan m’aura calmé et adouci l’esprit pendant 2H00. C’est incroyable comme la musique était apaisante et délicate. Une très grande réussite (contrairement à la bande annonce, on n’entend pas Coldplay pendant le film et tant mieux, car la chanson n’a définitivement pas sa place dans celui ci)

En gros tout était bon sauf…

Ang Lee qui semblait découvrir un nouveau jouet. Certes Ang Lee est un excellent réalisateur et sa façon de filmer était superbe, mais à certains moments on a l’impression qu’il voulait s’essayer à des choses telles que le changement de format d’écran qui le temps d’une scène va passer en CinémaScope (l’inverse de ce que Nolan faisait avec Dark Knight) ou encore un peu plus tard va nous faire une scène en perpendiculaire avec de grosses bandes noires sur les côtés… Déjà cela m’avait saoulé sur Batman, mais ici il n’y a que deux scènes proposées de la sorte et cela n’apporte strictement rien sauf limite sur la CinémaScope où la 3D est poussée un peu plus loin.

Autre souci de réalisation, la 3D justement. Elle est magnifique sur tout le film et là aussi sans raison, Ang Lee s’amuse et nous tape des trucs en gros plan qui fait 3D gadget comme un bâton ou encore un lézard qui avance vers nous… Une fois encore ce genre de passage gadget n’avait rien à faire dans ce superbe film.

Dernier point noir, Gérard Depardieu qui est plus ridicule qu’autre chose. Erreur de casting ici. Heureusement il apparaît très peu dans le film

C’est un peu près tout en termes de défauts, mais cela lui coûte quand même «la perfection»

Ps: Allez voir ce film en VO car la version française (de la bande annonce entre autre) est immonde. Déjà les indiens et l’acteur principal n’a plus son accent…

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :