Critique de L’homme invisible

L'homme invisible

7.9

Scénario

9.0/10

Réalisation

8.5/10

Casting

7.0/10

Bande originale

7.0/10

Les pour

  • Très bon Claude Rains
  • Un vrai méchant
  • De bons effets spéciaux

Les contre

  • Quelques seconds rôles énervants

Twitter : #LhommeInvisible

Titre VO : The invisible man

Réalisateur : James Whale

Acteurs : Claude Rains, Gloria Stuart

Durée : 1H11

Date de sortie :  1933

L’homme invisible fait, lui aussi, partie des monstres sacré d’Universal au même titre que Frankenstein et Dracula.

Personnage très effrayant que cet homme invisible, totalement violent, fou et pour ainsi dire incapable à capturer… Il est incroyablement bien interprété par Claude Rains dont on ne voit le visage que 20 secondes à l’écran.

Devant jouer avec sa voix et ses mouvements, il parvient à créer une atmosphère lourde et effrayante en permanence, faisant de ce film finalement l’un des plus interessants du lot et ce entre autre également grâce à une histoire prenante.

Tout n’est évidemment pas parfait dans ce film et le jeu sur-joué de certains seconds rôles (technique de l’époque) est énervant au possible. Ainsi Una O’Connor est irritante comme pas possible dans son rôle de l’aubergiste.

Le problème est qu’elle est surtout présente au début du film et qu’il faut impérativement faire avec avant qu’elle ne disparaisse enfin.

Du côté des très bons points de ce film, les excellents effets spéciaux qui, bien que datant des années 30, restent de très très bonne qualité aujourd’hui !

Définitivement un grand classique à voir, ce film L’homme invisible est aussi l’occasion pour certains de découvrir Gloria Stuart jeune… La rose vieille de Titanic !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :