Critique de L’Extraordinaire voyage du Fakir

L'Extraordinaire voyage du Fakir

L'Extraordinaire voyage du Fakir
9.2

Scénario

9.0 /10

Acteurs

9.0 /10

Musique

9.5 /10

Réalisation

9.2 /10

Les pour

  • De bons acteurs
  • Une belle réalisation
  • Une folie agréable
  • Superbe bande originale

Twitter : #LExtraordinaireVoyageDuFakir @SonyPicturesFr

Titre VO : The Extraordinary Journey Of The Fakir

Acteurs: Dhanush, Bérénice Bejo, Barkhad Abdi , Erin Moriarty, Gerard Jugnot, Ben Miller

Réalisateurs : Ken Scott

Durée : 1h40

Date de sortie : 30 mai 2018

Voilà clairement un des films les plus poétiques et des plus jolis vus depuis au moins… L’odyssée de Pi !

Evidemment cela peut sembler être un raccourci de placer l’Odyssée de pi dans cette critique d’autant qu’il y a peu de point communs entre les deux films si ce n’est le héros indien, le fait de croire au Karma et le doute planant concernant ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas.

Mais comme Ang Lee avant lui, Ken Scott signe ici de par sa réalisation, ses décors, sas couleurs, ses décors et son histoire incroyable et touchante, un exemple même de film poétique.

Parfois farfelu comme la scène d’interrogatoire en Angleterre, totalement cliché avec l’accordéon pour représenter la France ou encore l’aspect conte de fée en fin de film, le film aurait pu facilement tomber dans quelque chose de trop étrange que pour être apprécié à sa juste valeur et pourtant Ken Scott parvient même à parler immigration avec finesse et originalité dans un film qui s veut avant tout être une magnifique comédie romantique.

Toute la partie en Inde est somptueuse et donne clairement envie d’aller à Bombay là où Paris est magnifié avec un aspect vintage et romantique. Même les passages liés à Ikea (partie importante au déclenchement de l’histoire) sont bien amenés, drôles et d’une certaine manière totalement dans l’esprit « Conte de fée moderne ».

Concernant le casting, on prend plaisir à voir Gérard Jugnot et Bérénice Bejo dans deux petits rôles là où on tombe littéralement sous le charme de Erin Moriarty. Evidemment le film repose sur Dhanush, incroyable acteur très apprécié en Inde et pourtant méconnu par ici. Avec ce film, il risque de voir sa carrière exploser à l’international et on espère le revoir rapidement tant il est capable d’apporter de l’humour comme de la tendresse à son personnage.

Le film ne souffre d’aucun temps morts, dispose d’une bande originale magnifique.

Enfin L’Extraordinaire voyage du Fakir est de ces films que l’on prendra plaisir à revoir et revoir encore tant pour son message positif que sa folie, son humour, sa tendresse et la beauté de ses images.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire