Critique de Les vieux fourneaux

Les vieux fourneaux

5.1

Scénario

6.5/10

Casting

4.5/10

Réalisation

4.5/10

Musique

5.0/10

Les pour

  • Alice Pol semble y croire

Les contre

  • Ennuyant
  • Mal joué

Twitter : #Lesvieuxfourneaux @gaumont

Titre VO :

Casting : Pierre Richard, Roland Giraud, Eddy Mitchell, Alice Pol

Réalisateur : Christophe Duthuron

Durée : 1H29

Date de sortie : 22 août 2018

Décidément les adaptations bd pour adultes suivent le même chemin que celles pour les enfants, à savoir celui de la déception. 

Après un Bécassine soporifique et mal joué, Les vieux fourneaux suit exactement le même chemin en ennuyant le spectateur pendant plus d’une heure. Le tout évidement mal joué et notamment par un Eddy Mitchell décevant au possible et un Pierre Richard qui ne fait définitivement plus sourire. 

La surprise du casting vient plutôt du côté de Roland Gireau… non pas qu’il soit meilleur que ses comparses, mais plus parce qu’on le pensait disparu et le voir revenir avec les cheveux blancs est surprenant. 

En fait la seule bonne chose niveau du casting se situe au niveau d’Alice Pol qui semble être la seule à y croire un minimum. 

Du côté du scénario, cela s’améliore un peu avec une histoire intéressante incluant un joli message de fin. Malheureusement le tout est mal réalisé et aucune scène ne suscite le moindre intérêt. L’ennui est en permanence présent. C’est d’autant plus dommage que il y avait une thématique sympathique, matière à faire sur le thème des trois vieux amis etc…

Il y a bien une ou deux bonnes idées mais celles-ci sont rapidement expédiées ou limite bâclées. 

Enfin, on ressort de ce film en se disant que soit l’on est trop jeune pour apprécier ce film et son humour vieillot soit on a passé cette génération qui ne rigole plus d’un Pierre richard déféquant dans une piscine. 

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :