Critique de « Les Souvenirs »

Les souvenirs

8.2

Scénario

7.5/10

Réalisation

8.2/10

Casting

9.0/10

Bande originale

8.0/10

Twitter : #LesSouvenirs @ugcdistribution

Acteurs : Michel Blanc, Annie Cordy, Mathieu Spinosi, Chantal Lauby, William Lebghil, Audrey Lamy, Jean-Paul Rouve

Réalisateur : Jean-Paul Rouve

Date de sortie : 14 janvier 2015 (1h36min)

Synopsis :

Romain a 23 ans. Il aimerait être écrivain mais, pour l’instant, il est veilleur de nuit dans un hôtel. Son père a 62 ans. Il part à la retraite et fait semblant de s’en foutre. Son colocataire a 24 ans. Il ne pense qu’à une chose : séduire une fille, n’importe laquelle et par tous les moyens. Sa grand-mère a 85 ans. Elle se retrouve en maison de retraite et se demande ce qu’elle fait avec tous ces vieux.
Un jour son père débarque en catastrophe. Sa grand-mère a disparu. Elle s’est évadée en quelque sorte. Romain part à sa recherche, quelque part dans ses souvenirs.

les souvenirs

Pour son troisième long-métrage, Jean-Paul Rouve s’attaque au roman de David Foenkinos et c’est très réussi. Ils ont travaillé tous les deux sur le scénario du film et Jean-Paul Rouve a voulu donner une plus grande place à la comédie et de fait à beaucoup miser sur l’humour. Des choix différents ont été fait par rapport au roman, comme le rôle du père, joué par Michel Blanc, qui par exemple à d’avantage été développé et le personnage du colocataire qui lui a été rajouté. Autre différences vis-à-vis du roman, certains dialogues avec le protagoniste du film permettant ainsi de connaître les états d’âme du jeune Romain, interprété par Mathieu Spinosi. Enfin, une bonne moitié du livre a été supprimée dont la partie sur la vie de Romain avec la jeune fille qu’il rencontre. ces choix sont intéressants et permettent aux lecteurs de redécouvrir l’histoire là où les nouveaux y verront un film plus simple d’accès et plus traditionnel.

Le long-métrage joue les montagnes russes avec nos émotions ; on passe du rire aux larmes , mais comme le film est essentiellement basé sur l’humour, les blagues s’enchaînent assez vite et c’est finalement quand même l’humour qui prime. Le tout fonctionne parfaitement bien.

Jean-Paul Rouge a opté pour une simplicité apparente et si parfois les décors paraissent simples à première vue, ils sont visuellement parlant magnifiques et nous plongent dans le réel, on s’y croirait.

Les Souvenirs-image2

La musique du film est composée de très peu de thèmes, sur un ton de légèreté, mêlant joie et mélancolie. Il y a la chanson « Que reste-t-il de nos amours ? » interprété par Julien Doré, qui s’est approprié la musique à sa façon et ça rend très bien à l’image et à l’écoute.

Les Souvenirs est une très bonne comédie dramatique et Jean-Paul Rouve a fait du très beau travail qui se ressent de part son écriture toujours aussi bien maitrisée.  Le film est beau, drôle, touchant et très émouvant, avec des personnages bien incarnés.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Les souvenirs: La Bande originale – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :