Critique de Les Animaux Fantastiques

Les Animaux Fantastiques

7

Scénario

6.5/10

Réalisation

6.5/10

Acteurs

7.5/10

Musique

7.5/10

Les pour

  • l'Univers est respecté
  • Un bon casting

Les contre

  • L'histoire prend un peu trop de temps à démarrer

#Twitter : #LesAnimauxFantastiques @warnerbrosfr

Scénario : J.K. Rowling

Réalisateur : David Yates

Acteurs : Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Colin Farrell, Ezra Miller

Date de sortie : 16 novembre 2016

Durée : 2h13

Le film débute et on retrouve dès la première image notre univers. Cet univers créé par J.KRowling il y a de ça déjà presque 20 ans. Cette fois-ci, et pour le plus grand plaisir des fans, l’écrivaine signe le scénario de ce premier volume des Animaux Fantastiques. Au revoir Londres et son Angleterre et bienvenue à New York où débarque Norbert Dragonneau (ou Newt Scamander pour les anglophones) accompagné de sa mystérieuse valise contenant ses précieuses créatures magiques. Lorsqu’il arrive, la ville est au plus mal du côté des sorciers qui peinent à garder leur monde dans le secret. Un étrange mal rôde et Norbert se retrouve très vite mêlé à cette histoire où il fera la rencontre de deux sœurs magiciennes ainsi que d’un boulanger moldu qui ne fera pas que passer par là. Le retour du monde magique d’Harry Potter devrait ravir les fans tant Les Animaux Fantastiques remporte le challenge d’apporter une nouvelle intrigue, de nouveaux mystères ainsi que toute une flopée de nouveaux personnages. David Yates qui était déjà en charge des derniers opus du sorcier à la cicatrice reprend le flambeau et s’en sort très bien. Cependant, le film prendra un certain temps à démarrer et l’on s’impatientera à en découvrir plus sur Norbert et ses animaux ainsi que sur Grindelwald, le grand méchant annoncé de cette saga. De ce fait Les Animaux Fantastiques reste pour le moment passable pour son scénario. Côté mise en scène, la composition de la ville reflète bien son époque (les années 20) et les effets spéciaux ne sont pas trop moches. On regrette tout de même l’apparence de certaines créatures qui semblent manquer de peaufinage.

Pour donner vie à Norbert Dragonneau, c’est Eddie Redmayne qui a été choisi et il réussit à nous charmer avec une interprétation simple et sans exagération. Katherine Waterston et Colin Farrell lui donneront la réplique avec maîtrise mais ceux qui sortiront du lot et surtout grâce à leur personnage respectif de Quinnie Goldstein (une des deux soeurs) et du boulanger Jacob Kowalski sont Alison Sudol et Dan Fogler qu’on espère retrouver dans la suite des 4 prochains films. Côté musique, la bande originale est signée James Newton Howard qui a su retrouver les notes bien connues de l’univers d’Harry Potter tout en ajoutant sa propre pâte.

Résultat, Les Animaux Fantastiques est à voir. Il est loin d’être extraordinaire mais pose les fondements d’une nouvelle grande aventure dont on parlera peut être encore dans 20 ans, espérons-le.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :