Critique de Le fondateur

Le fondateur

6.6

Scénario

7.5/10

Réalisation

6.5/10

Acteurs

7.0/10

Musique

5.5/10

Les pour

  • De belles idées
  • Une histoire en partie passionnante

Les contre

  • Le film repose trop sur "Michael Keaton" au détriment du reste

#Twitter : #LeFondateur @EuropaCorp 

Titre VO: The founder

Réalisateur : John Lee Hancock

Acteurs : Michael Keaton, Linda Cardellini, Patrick Wilson, Laura Dern

Date de sortie : 28 décembre 2016

Durée : 1h55

Et si l’ennemi de l’homme était simplement l’ambition ? Voilà clairement ce que raconte Le fondateur à travers l’histoire de celui qui aujourd’hui est connu comme ayant créé l’empire McDonald’s: Ray Kroc.

Et la nuance est clairement là, à savoir que Ray Kroc est celui ayant lancé l’empire, mais en aucun cas celui qui a réellement créé la célèbre marque de Hamburger. Ainsi Le fondateur repose sur cet aspect là de l’histoire, à savoir comment un homme, vendeur ambulant de machine à Milk Shake va devenir un des hommes les plus puissants d’Amérique et un emblème mondial en l’espace de quelques années à peine. Jusqu’où faut-il aller pour réussir et surtout combien de victime cela peut-il laisser sur la route.

Michael Keaton interpréte très bien Ray Kroc, mais et ce malgré ce que l’on peut lire, n’a absolument pas le potentiel pour aller chercher un oscar, tout du moins ce serait plus qu’étrange vis-à-vis de sa performance qui est certes très bonne, mais pas exceptionnelle non plus. Il faut dire que c’est un peu ce qui résume tout le film, à savoir de jolies choses, de belles idées, mais un aspect un peu plat assez présent. Ainsi il arrive que l’on s’ennuie sur certains passages là où d’autres sont excellents et c’est finalement devant un film avec des hauts et des bas que le spectateur se retrouve.

Si tout l’aspect sur la manière de procéder de Ray Kroc pour parvenir à atteindre ses ambitions, tout le reste est un peu en dessous et certains passages n’apportent rien à l’histoire. De plus il est évident que le film étant « Inspiré de » certains éléments semblent avoir étés exagérés un peu (certains passages liés au hasard semblent quand même un peu too much).

A côté de tout ceci, on apprécie vraiment l’histoire et apprendre la création d’un monument sacré tel que McDonald’s est très intéressant pour qui aime découvrir les coulisses du monde qui l’entoure et de ce fait McDonald’s est partie intégrale de notre vie.

fondateur

La musique n’est de son côté absolument pas mémorable et si l’on s’éloigne de Michael Keaton, on a également de jolis seconds rôles, mais eux aussi un peu atténués. Ce film repose clairement sur le côté Michael Keaton est de nouveau « In » et de ce fait il fallait faire un Michael Keaton show, ce qui a tendance à atténuer tout le reste.

Le fondateur est un film que l’on regardera une ou deux fois si on aime découvrir la création de choses ,mais aussi un film dont on ne parlera plus dans quelques semaines.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :