Critique de Le ciel attendra

Le ciel attendra

8.8

Scénario

9.0/10

Acteurs

10.0/10

Réalisation

9.0/10

Bande originale

7.0/10

Les pour

  • Un film nécessaire
  • Une réalisation incroyable
  • Des actrices au sommet

#Twitter : #LeCielAttendra @ugcdistribution

Réalisatrice : Marie-Castille Mention-Schaar

Acteurs : Sandrine Bonnaire, Noémie Merlant, Clotilde Courau, Zinedine Soualem, Naomi Amarger

Date de sortie : 5 octobre 2016

Durée : 1h44

Le ciel attendra est de ces films qu’il faut absolument voir et nécessaire aujourd’hui pour comprendre un phénomène qui malheureusement nous dépasse un peu tous.

le-ciel-attendra-critique4

Le ciel attendra parvient à faire exploser des aprioris sans jamais faire de forcing et pourtant il aurait été bien plus facile de foncer tête baissée dans la simplicité, mais c’était sans compter sur le talent de  Marie-Castille Mention-Schaar qui préfère exploiter une approche plus osée et moins mise en avant, à savoir l’embrigadement de filles issues de tout milieu.

Et pour ce qui est des filles en question,  Marie-Castille Mention-Schaar est parvenue à s’entourer de deux jeunes actrices incroyables, à savoir Noémie Merlant et Naomi Amarger que l’on espère retrouver aux prochains césars tant celles-ci délivrent une prestation exemplaire, bien différente l’une de l’autre, mais toutes deux tellement juste, belle, touchante et forte.

Noémie Merlant semble habiter le personnage si bien qu’en fin de projection, on a simplement envie de lui demander comment elle va tant sa prestation est intense et démontre que l’on est passé clairement de l’étape de révélation à celle de grande actrice.

le-ciel-attendra-critique2

Elle forme un duo exemplaire avec Sandrine Bonnaire en mère de famille dépassée par les événements, mais qui en mère aimante décide de se battre pour sauver sa fille de l’inévitable. Elle fait partie du casting adulte, lui aussi incroyable avec une Clotilde Courau plus impressionnante que jamais si bien que l’on en vient à rêver d’un double prix dans la catégorie meilleur second rôle féminin pour elle et Sandrine Bonnaire ainsi qu’un double prix de la meilleure actrice pour le casting jeune, ce qui serait une bien belle manière de saluer le travail incroyable de ces 4 femmes incroyables sublimées par la caméra de Marie-Castille Mention-Schaar dont la réalisation, est évidemment parfaite.

le-ciel-attendra-critique1

En parlant de la réalisation, Marie-Castille Mention-Schaarconstruit son film de manière à nous proposer des retournements de situations, quelques surprises et un esprit proche du documentaire sans jamais, là non plus, tomber dans le côté classique du genre. Nous avons un film de fiction, mais une fiction si proche de la réalité que l’on ne peut qu’être interpellé et touché par ce qui se dessine devant nous.

le-ciel-attendra-critique3Utilisant un effet miroir entre les deux jeunes protagonistes, cela permet de suivre deux parcours différents, l’un se focalisant vers un retour à la vie et l’autre un départ vers la mort (sans doute) et ce en nous montrant le long processus de retour là où celui du départ peut sembler si rapide.

Le ciel attendra n’a finalement qu’un défaut… Celui d’avoir dû attendre de tragiques événements que pour qu’une réalisatrice aussi talentueuse que Marie-Castille Mention-Schaar ne nous propose un tel film tant celui-ci nous offre certaines clefs pouvant aider certaines familles à comprendre ou même, on l’espère, anticiper l’irréparable.

Le ciel attendra est un très grand film avec un casting féminin des plus incroyables et si vous avez la chance d’assister à un débat avec l’équipe du film, nous vous encourageons d’y aller tant Marie-Castille Mention-Schaar maîtrise son sujet et prolonge l’expérience lors des différentes rencontres avec le public. Passionnante de par son film, mais aussi de par ses paroles en fin de projection, on peut que la remercier de nous avoir offert une telle oeuvre.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Concours: le ciel attendra – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :