Critique de Le chant de la mer

Avis:

Twitter : #Lechantdelamer @hautetcourt

Titre Original : Song of the sea

Acteurs : Brendan Gleeson, Fionnula Flanagan, Lucy O’Connell (les chansons et la participation exceptionnelle de Nolwenn Leroy)

Réalisateur : Tomm Moore

Date de sortie : 10 décembre 2014 (1h23min)

Attention… On peut se lâcher et clairement parler de  chef d’oeuvre ici. Oui en 2014 on peut faire de l’animation à l’ancienne au crayon et délivrer quelque chose de visuellement très beau et surtout bien différent de ce que l’on peut voir aujourd’hui.

Le chant de la mer critique4

Car si au début des années 2000, les films en images de synthèses étaient extraordinaires car ils apportaient quelque chose de différent vis à vis du crayon, aujourd’hui, 14 ans plus tard où tout est en animation 3D et créé par ordinateur, c’est l’inverse qui se produit pour notre plus grand bonheur.

Un film réalisé donc à la main avec trait de crayons parfois visibles rendant finalement le tout bien plus humain qu’il n’y paraît, Le chant de la mer est exactement ce que l’on attend d’un film d’animation en 2014, à savoir un style visuel unique et d’une beauté à couper le souffle.

Le chant de la mer critique1Mais un bon coup de crayon ne suffit pas à rendre un film magnifique, pour cela il faut une belle histoire et celle du « chant de la mer » est d’une poésie et d’une efficacité incroyable. Le film Nous parle d’amour, de fraternité, de suppressions de sentiments, d’aventures ou encore de loyauté, oui ce film regroupe tout un panel d’émotions et de sentiments (le centre de l’histoire, les sentiments) et parvient à tout retranscrire pour ainsi emmener le spectateur dans un océan de sensations. On passe ainsi facilement du rire aux larmes et la fin est une des plus belles et des plus touchantes de ces dernières années.

A noter également une bande originale magnifique sublimée de ci de là par la voix parfaite de Nolwenn Leroy qui dispose également d’un petit rôle semblant avoir été pensé pour elle tant elle se glisse parfaitement dans la peau du personnage. Rarement un choix de doublage n’aura été aussi judicieux. Il en va de même pour les autres personnages parfaitement doublés mais avant tout brillamment écrits et c’est on ne peut plus logique que de s’attacher à chacun d’entre eux. Que ce soit le père, la petite Meena ou le criant de vérité Ben qui agit en véritable petit garçon de son âge et ne sonne jamais caricatural comme souvent les enfants dans les films d’animations, il y a forcément un personnage qui va vous attraper et ne pas vous lâcher. De mon côté, j’ai éprouvé un amour profond pour chacun d’entre eux.

Le chant de la mer critique3

On ne peut terminer cette critique sans mentionner la qualité du son et du mixage de ce dernier. On est littéralement enveloppé par le moindre son du vent, de vague, par la musique ou encore les dialogues d’une clarté incroyable. Ce film à tout pour devenir ce que l’on appelle un disque démo pour les homes cinema. En tout cas la future sortie bluray sera à n’en pas douter dans ma collection pour faire découvrir à mes proches à la fois le film mais également ses qualités sonores et visuelles.

Pas de 3D ici (ça fait du bien parfois)

Le chant de la mer critique5

2 commentaires sur Critique de Le chant de la mer

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :