Critique de La reine des neiges (Frozen)

Avis:

Twitter: @DisneyFR #DisneySocialClub #LaReineDesNeiges #Frozen

Acteurs: Kristen Bell, Idina Menzel, Jonathan Groff

Réalisateur : Chris Buck, Jennifer Lee

Date de sortie  4 décembre (1H40)

Bande annonce: 

Que donne le nouveau Disney animé de fin d’année ? Voilà ce que l’on va voir ensemble.

frozen-la-reine-des-neiges-affiche

On peut reprocher beaucoup de choses à Disney comme le fait de proposer encore des suites sans intérêts en 2013 (planes), de miser sur de grosses franchises faciles sans faire trop d’efforts (les Marvel) ou encore de ne pas rendre justice aux classiques lors de leurs sorties françaises en bluray (Aladin) mais s’il est une chose  dont on peut être certain est qu’il reste chez Disney des conteurs d’histoires, d’excellents réalisateurs et des gens ayant un profond respect pour l’histoire de la compagnie.

La-Reine-des-Neiges-4-affiches-pour-les-personnages-du-nouveau-DisneyA la vision de Frozen, la reine des neiges, on ne peut être que convaincu tant cet amour et le respect des classiques est vibrant !

Oui, la reine des neiges comporte tous les ingrédients pour porter fièrement le terme « grand classique » au même titre que Raiponce il y a déjà trois ans.

Et pourtant malgré, ces ressemblances, on se retrouve bien devant quelque chose d’inédit et de réussi. Prenons par exemple l’humour du film, c’est un peu comme prendre celui déjà bien présent dans Raiponce et de le multiplier par 5. On se marre pratiquement tout le temps dans la reine des neiges.

Mais ce qui fait également la force du film est qu’il ose allez plus loin en faisant d’une héroïne prévisible, un second rôle là où ce qui serait normalement le second rôle est en fait l’héroïne. Il en va de même avec cette façon intelligente de montrer sur 1h40 (on en voudrait plus) que le véritable amour n’est pas obligatoirement celui entre un prince et un princesse mais qu’il peut être présent sous bien d’autres formes telles que les liens du sang. Oui, la reine des neiges ose casser certains codes mais le fait habilement afin que tout ce ci semble naturel et surtout digne des plus grands classiques Disney.

FrozenParlons également des personnages, tous plus attachants les uns que les autres, du premier au dernier rôle, ils disposent tous d’une personnalité singulière et très forte si bien que pour une fois on ne va pas retenir 1 seul personnage vedette mais bien un ensemble de personnages.

Au niveau de l’animation, elle est très belle même si l’on peut regretter une trop grosse ressemblance entre le visage de ces personnages et ceux de raiponce. On a l’impression que la modélisation des visages par ordinateur est figée et qu’il faudra attendre quelques années encore pour obtenir des choses plus variées et plus personnelles. Cela donne un peu l’impression de retrouver les mêmes acteurs dans un nouveau film.  Un peu comme si on avait Virginie Efira dans une comédie romantique et 1 an après, virginie Efira dans… Une comédie romantique. Ce n’est pas la même histoire, ni les mêmes personnages mais il y a comme un goût de déjà vu. Heureusement cela n’est pas extrêmement gênant en soi.

Puisque l’on parle de l’animation, il faut saluer le travail réalisé sur les décors et la neige, car ceux ci font preuves d’une maîtrise et d’une beauté à couper le souffle. De la formation du gel à la tombe des neiges, tout est parfait et magnifique.

Frozen

Mais que serait un Disney sans ses chansons.  Qu’on se rassure, elles sont d’une qualité incroyable digne des plus grands classiques. Certaines chansons possèdent vraiment tout pour plaire même si le choix de chansons types Musical semble parfois être plus destiné aux adultes qu’aux plus petits.

Pourtant c’est aussi le second point négatif que je relèverai pour La reine des neiges, à savoir le trop plein de chansons. Alors que je re-visionnais hier la petite sirène, J’ai remarqué que les chansons servaient à faire avancer l’histoire alors qu’ici avec La reine des neiges, certaines même si très jolies n’apportent finalement rien et l’on se dit que tel ou tel passage aurait pu être simplement parlé et pas obligatoirement chanté. Parfois cela fait 2 ou 3 chansons qui s’enchaînent bien trop rapidement suivies d’un petit vide avant que cela ne reparte. Là où Pixar à su nous montrer qu’un film d’animations ne devait pas obligatoirement être une comédie musicale, on se dit que cela ne ferait pas de mal à la branche « classique » de Disney de parfois calmer le jeu et ne pas se sentir obligé de remplir le film à coup de chansons. Pour le coup, Raiponce semblait plus équilibré

Frozen

Heureusement, ces mêmes chansons sont très agréables et belles et cela ne gâche nullement le film. Il s’agit plus d’une préférence personnelle.

je terminerais donc cette critique par dire que même s’il n’est pas parfait, La reine des neiges est selon moi un des plus beaux et plus agréables films Disney qu’il m’ait été donné de voir depuis des années et qu’il me tarde surtout de revoir encore et encore…

2 commentaires sur Critique de La reine des neiges (Frozen)

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :