Critique de La prophétie de l’horloge

La prophétie de l'horloge

7.4

Scénario

7.0/10

Réalisation

7.5/10

Casting

7.0/10

Bande originale

8.0/10

Les pour

  • Un petit divertissement sympa
  • Cate Blanchett est en forme

Les contre

  • Owen Vaccaro passe du bon au médiocre parfois
  • Trop axé pour les enfants

Twitter : #Laprophétiedelhorloge @UniversalFR

Titre VO : The House With a Clock in its Walls

Casting: Owen Vaccaro, Jack Black, Cate Blanchett

Réalisateurs : Eli Rot

Durée : 1h46

Date de sortie : 26 septembre 2018

Voilà ce que l’on peut appeler un grand écart pour Eli Roth plus habitué à nous proposer des films gore que des comédies fantastiques destinées aux enfants et pourtant cette prouesse physique est assez réussie.

La prophétie de l’horloge est effectivement un joli film qui plaira essentiellement aux plus jeunes de par son univers fantastique, ses créatures amusantes et ou semi effrayantes ainsi que sa jolie brochette de personnage.

Un peu à l’image des livres Chair de poule, on ouvre ici un film comprenant une aventure magique et enivrante pour enfants avant de le refermer attendant une suite ou de sauter dans un autre registre.

Là où Eli Roth trébuche légèrement est qu’en faisant un film destiné aux enfants, il en oublie un peu les parents qui vont accompagner ceux-ci et qui risquent ‘avoir un peu le temp long sur certains passages n’apportant finalement pas grand chose. Mais surtout, là où cela passera avec les enfants mais a du mal à passer chez l’adulte est la performance de Owen Vaccaro, malheureusement un peu tête à claque et ridicule dans sa manière de forcer les pleurs. Oui le jeune acteur est tout mimi, joue correctement mais sur certains passages, il est juste insupportable et propose clairement des choses qui automatiquement énerveront les adultes.

Pour ce qui est du reste du casting, on retrouve Jack Black qui propose du Jack Black et dès lors ravira les fans là où la véritable surprise du film reste Cate Blanchett totalement dans son rôle et crédible en magicienne et dans ses scènes d’action. Ella un style hautin qui lui va super bien et ce encore plus quand elle doit se mettre au combat.

Concernant les autres aspects du film, à savoir les effets spéciaux et la bande originale, on est dans le classique du film pour enfants avec de belles couleurs et une bande originale magique propre aux films Amblin, soit de très bonne qualité.

Eli Roth réussi assez bien son détour et offre un divertissement honorable qui fera plaisir pour les soirées familiales.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :