Critique de La Petite Fille au bout du chemin

La Petite Fille au bout du chemin

6.9

Scénario

6.5/10

Casting

7.5/10

Réalisation

7.0/10

Bande originale

6.6/10

Les pour

  • Jodie Foster est déjà très douée

Les contre

  • Le film a un peu vieilli

Twitter : @etrangefestival #EtrangeFestival2019

Titre VO : The Little Girl Who Lives Down the Lane

Réalisateur : Nicolas Gessner

Acteurs : Jodie Foster, Martin Sheen, Alexis Smith

Durée : 1H31

Date de sortie : 26 janvier 1977

C’est dans le cadre de la 25ème édition de L’étrange Festival que nous avons découvert ce film.

Alors encore jeune enfant, Jodie Foster en est pourtant déjà à son 9ème film avec ce thriller « La Petite Fille au bout du chemin » lorsqu’il débarque sur nos écrans en 1977. Si Jodie est une actrice reconnue, certains de la jeune génération ont un peu oublié qu’avant le silence des agneaux, elle avait déjà une très longue carrière en tant qu’enfant star.

Pour ce qui est de « La Petite Fille au bout du chemin« , Jodie Foster interprète le rôle d’une jeune anglaise vivant avec son père de manière un peu isolée. Mais lorsqu’elle attire la convoitise d’un homme aimant les jeunes filles, son monde, si parfaitement préservé, va commencer à se fissurer et ses nombreux secrets risquer d’être mis à jour.

« La Petite Fille au bout du chemin » est un assez bon thriller dans lequel Jodie Foster essaye tant bien que mal de cacher un incroyable secret tout en découvrant l’amour, la convoitise des hommes, mais aussi la mort.

Déjà très douée à cet âge là (15 ans), Jodie Foster est évidemment le véritable intérêt du film, qui bien qu’agréable, a quand même un peu vieilli aujourd’hui. Le suspens reste malgré tout réussi et il faudra attendre la toute fin pour voir si l’intelligence du personnage de Jodie Foster va fonctionner ou finalement se retourner contre elle.

La bande originale est soignée pour l’époque et la réalisation est dans la lignée des thrillers des années 70. pas d’effusion d’hémoglobine comme dans années 90 ou de sexe comme dans les années 80, mais un suspens tranquille qui ose quand même de petites choses, notamment celle de monter un enfant sous un visage discutable.

« La Petite Fille au bout du chemin » est un film à découvrir pour qui aime Jodie Foster et les suspens tranquilles.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :