Critique de La Malédiction Winchester

La malédiction Winchester

7.6

Scénario

6.5/10

Réalisation

7.2/10

Acteurs

8.0/10

Musique

8.5/10

Les pour

  • Un message dans le film
  • Une belle musique
  • Un film dans la tradition du genre

Les contre

  • Classique pour ne pas dérouter le spectateur

Twitter : #LaMaledictionWinchester @ecinemacom

Titre VO : Winchester: The House That Ghosts Built

Acteurs: Helen Mirren, Jason Clarke

Réalisateurs : Michael Spierig et Peter Spierig

Durée : 1h40

Date de sortie : 10 mai 2018

Destiné au marché du E-Cinema, La malédiction de Winchester est de ces films qui auraient facilement pu sortir en salle, car plutôt efficace dans leur style. 

Entre jump scares classiques et propre au genre accompagné d’un suspens et d’un manque de sang pour être grand public, La malédiction de Winchester est de ces films que l’on classe dans la catégorie horreur alors que clairement on se situe plus dans le thriller horrifique, ce qui est bien différent. En apparence donc un autre film passe partout qui rapportera rapidement de l’argent.

Mais alors qu’est-ce qui peut rendre ce film intéressant ? Au delà de son très bon casting, à commencer par Helen Mirren toujours aussi douée et Jason Clarke dans une performance réussie, c’est avant tout son histoire et le message du film qui marque d’autant qu’il est plus fort aujourd’hui encore qu’hier. Ce message est l’utilisation des armes à feu données dans de mauvaises mains, dans toutes les mains. 

Oui l’arme peut être vue comme une bonne chose par certain, mais aux yeux du personnage de Helen Mirren, elle est surtout là pour retirer la vie aux gens et dans de mauvaises mains, celles-ci correspondent à quelque chose qui ne devrait pas être là avec les conséquences que cela entraîne. 

Oui, le film, sans en avoir l’air dénonce quelque chose d’important et avant d’entrer dans la salle, si l’on avait dit que ce film allait avoir un fond aussi fort, on aurait eu du mal à y croire. A l’image de Get out, La malédiction de Winchester utilise l’horreur pour laisser derrière lui un message et c’est finalement encore là que le cinéma d’horreur est le meilleur.

Un message important mais jamais poussé au too much moralisateur plombant le film d’autant que nous sommes ici avant tout dans un bon divertissement. 

L’autre aspect réussi du film et qui mérite l’attention réside dans son espace temps. La malédiction de Winchester est un film se déroulant en 1906 et le tout est joliment mis en avant de par les costumes, les décors ainsi que la manière d’être des personnages. Cela est plus intéressant que les films d’horreurs se déroulant à notre époque et nous ramène au classique de l’horreur plus que dans l’abondance de sfx ou de l’usé caméra embarquées. 

Ainsi La malédiction Winchester, sans rien révolutionner au genre tient en haleine, bénéficie d’un bon casting, d’une jolie mise en scène et surtout d’un message, chose bien trop rare que pour être souligné.

2 commentaires sur Critique de La Malédiction Winchester

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :