Critique de La Fièvre de Petrov

La Fièvre de Petrov

7

Scénario

7.0/10

Réalisation

7.0/10

Casting

7.0/10

Les pour

  • Le chaos avec l'âme russe dans toute sa splendeur...

Les contre

  • ... mais un chaos un peu trop complexe.

Twitter : #LaFievreDePetrov #EtrangeFestival @etrangefestival @BAC_FILMS

Titre VO : Petrov’s Flu

Réalisateur : Kirill Serebrennikov

Acteurs : Semyon Serzin, Chulpan Khamatova, Yuriy Borisov

Durée : 2h25

Date de sortie : 1er décembre 2021 (Vu à L’étrange Festival)

Difficile de poser des mots à la sortie de la projection de La fièvre de Petrov. La complexité de l’enchaînement des séquences et le mélange entre passé et présent trouble totalement nos esprits et il est quasiment impossible en une vue de pouvoir démêler et raconter l’histoire qu’on vient de voir.

Tout débute avec Petrov qui couve une mauvaise grippe. Un ami lui donne un médicament lors d’une soirée un peu trop alcoolisée. Surgit alors les souvenirs d’enfance de Petrov qui finisse par se confondre avec le présent.

Plus que des flash back c’est aussi quelques sessions de perte de repère entre réalité et imaginaire. La réalisation se veut fluide et développe le récit sans réel cut. Très vite on se sent un peu perdu jusqu’à finalement un retour d’accroche entre les différents protagonistes du passé et du présent.

Troublant donc qu’a été ce visionnage de La fièvre de Petrov. Un véritable chaos qu’on vous challenge d’aller tester.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :