Critique de « la belle vie »

Avis:

Twitter: #labellevie @ChrysalisFilms

Acteurs: Zacharie Chasseriaud, Solène Rigot, Nicolas Bouchaud, Jules Pelissier

Réalisateur : Jean Denizot

Date de sortie: 9 avril 2014 (1H33)

Bande annonce: 

La belle vie critique1

Voilà typiquement le genre de films diffusés dans très peu de salles et qui mériteraient pourtant d’être vus par le plus grand monde possible.

« La belle vie » réussi le paris fou de prendre un drame comme base et d’en faire un film joyeux et agréable se focalisant sur un court moment de la vie d’un jeune homme près à devenir adulte.

La belle vie critique3Le film ne tombe jamais dans le côté niais et évite tous les pièges du genre. Que ce soit les scènes de cavales, la tristesse, la première relation sexuelle (magnifiquement bien amenée et d’une tendresse incroyable) ou encore les difficultés du quotidien, le scénario tient la route du début à la fin.

Seule frustration de l’histoire, une fin faisant figure de nouveau commencement dont on ne saura absolument rien puisque le générique nous rappel que l’on assiste à un fragment de vie et non à une vie entière.

Cette frustration est d’autant plus forte que pendant 1h30 on s’est réellement attaché aux personnages et surtout au héros de ce film, le jeune Sylvain parfaitement interprété par Zacharie Chasseriaud.

Autant se le dire de suite, on tient là une révélation incroyable et on ne peut qu’espérer qu’il puisse enchaîner les rôles tant il est doué. Le personnage est tellement attachant qu’on se dit qu’après 1h30 de film, on en voudrait encore. Voir comment il va évoluer, l’évolution de sa relation avec son frère et son père et surtout voir comment va changer sa vie maintenant qu’elle prend un nouveau départ. Cela explique entre autre cette fin on ne peut plus frustrante que de ne pas savoir.

La belle vie critique2

Mais un bon film, ce n’est pas qu’un acteur et heureusement tous les autres sont aussi incroyables et aussi attachants. Qu’il s’agisse du père (Nicolas Bouchaud) dont ont ne sait finalement pas grand chose ou du frère (Jules Pelissier) qui décide de prendre sa vie en main, le trio d’acteur est parfait et l’alchimie entre eux est vibrante et ce même si là aussi on aurait aimé en apprendre plus sur eux. Mais  comme dis plus haut, nous avons un fragment de vie… Un fragment bien trop court à mon goût.

La réalisation est également excellente et le choix musical aussi. N’oublions pas que la base est dramatique mais avec un titre comme « la belle vie », la bo se devait d’être surprenante et c’est le cas avec un côté « Uncle Berry finn » apportant une légèreté parfaite rendant le film on ne peut plus agréable à suivre et jamais pesant.

Vous l’aurez compris, je vous recommande ce film qui propose une histoire touchante et vraiment bien menée.

La belle vie critique4

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :