Critique de Junk Head

Junk Head

7.5

Scénario

7.5/10

Réalisation

8.0/10

Musique

7.0/10

Les pour

  • Un travail impressionnant de stop-motion
  • Une histoire et des personnages bien funs

Les contre

  • Animé pas destiné aux enfants

Twitter : #JunkHead #EtrangeFestival @etrangefestival @UFODISTRIBUTION

Titre VO :

Réalisateur : Takahide Hori

Durée : 1h55

Date de sortie : Inconnue (Vu à L’étrange Festival)

Projet né en 2014 d’un décorateur d’intérieur japonais, Takahide Hori qui un jour s’est lancé seul dans la réalisation d’un stop-motion de 30 minutes, quelques temps plus tard il décide de le transformer en long métrage.

Le travail accompli pour donner vie à Junk Head donne un résultat impressionnant. Quelle performance ! Et le scénario en plus est vraiment sympathique. Un mélange de comédie, science-fiction futuriste et même un peu d’horreur.

L’homme a fini par découvrir le secret de l’immortalité. Il a cependant perdu en conséquence sa capacité de reproduction. Pour être aider dans les tâches lourdes et difficiles il crée des clones. Mais ceux-ci ont fini par se rebeller et se sont enfui dans un vaste monde sous terrain. 1500 ans plus tard un homme y est envoyé à la recherche d’un gène reproducteur.

L’histoire au sein de cet univers est fascinante. Les personnages sont originaux et loufoques et la technique du stop-motion est totalement maîtrisée. Les dialogues sont parfaitement adaptés. Il est d’ailleurs rigolo de préciser que la langue employée est un véritable charabia que seule le sous-titrage permet de déchiffrer. Un humour déjanté qui amuse tout au long du film. Des créatures effrayantes rappellent par certains traits celles des xénomorphes d’Alien. On prévient, Junk Head est un animé fun mais certainement pas destiné à un trop jeune public. Même s’il souffre de quelques longueurs ont vous encourage à découvrir le film.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :