Critique de Jean-Christophe et Winnie

Jean-Christophe et Winnie

8.1

Scénario

8.0/10

Réalisation

8.0/10

Casting

8.5/10

Bande originale

8.0/10

Les pour

  • Beaucoup de nostalgie
  • Un casing réussi

Les contre

  • Un peu lent et peut donc dérouter

Twitter : #JeanChristopheEtWinnie @DisneyFR

Titre VO : Christopher Robin

Casting: Ewan McGregor, Hayley Atwell

Réalisateurs : Marc Forster

Durée : 1h44

Date de sortie : 24 octobre 2018

Si aujourd’hui lorsque l’on pense à Disney, on s’imagine « gros films », « gros budget », « casting de fous » et autres superlatifs… c’est un peu oublier que dans les années 70, 80, Disney était coutumier de proposer  des petits films familiaux destinés non pas à impérativement amasser des millions et générer impérativement des produits dérivés, mais simplement à conter des histoires simples et fortes.

Un peu comme si Disney faisait du cinéma indépendant, on avait eu un avant goût de ce retour aux sources avec le remake réussi mais aux prétentions plus faibles qu’un Star Wars en 2016 avec la sortie de Peter et Elliott le Dragon, ces derniers récidives avec la sortie cette année de Jean-Christophe et Winnie.

Evidement que Jean-Christophe et Winnie ne terminera pas dans le top 10 des plus gros cartons de l’année et évidement que le film touchera une cible plus faible que la déferlante de super héros actuels et pourtant on a sans doute ici un des plus beaux Disney de cette dernière décennie.

C’est qu’il y a une âme forte, de très jolis moments d’émotion et de nostalgie également dans ce film qui en font une petite pépite que l’on aimera regarder en famille ou simplement pour nous, afin de nous rappeler parfois ce qu’est « l’essentiel ».

Petit film donc et cela se ressent dans sa réalisation et son rythme intimiste. Pas de grosses cascades ici, de gros retournements de situations ou d’explosion à tout vas, mais bien une histoire plutôt tranquille bien qu’agréable à suivre.

Ewan McGregor est évidemment bon dans le rôle d’un Jean Christophe adulte, mais on retiendra surtout Hayley Atwell qui est éblouissante de beauté et de talent dans chacune de ses scènes.

Enfin et contrairement à la bande annonce qui pouvait laisser croire à une présence minime de Winnie L’ourson et de ses amis, ces derniers sont très présents dans le film et le tout passe parfaitement bien ! Le design des personnages, pas totalement comme dans nos souvenirs ajoute finalement quelque chose de plus naturel, moderne et finalement aussi nostalgique en même temps. Un peu comme des peluches vieillies et pourtant vraiment actuelles.

Jean-Christophe et Winnie est de ces films que l’on aime revoir de temps à autre comme on aime revisiter des films tels que 4 bassets et un danoisL’Espion aux pattes de velours, La légende de Lobo, La folle escapade, Freaky Friday etc…

 

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :