Critique de Je suis un soldat

Je suis un soldat

4.8

Scénario

4.5/10

Acteurs

5.5/10

Réalisation

4.5/10

Les pour

  • Louise Bourgoin au top

Les contre

  • sujet trop dur
  • certains personnages agaçants
  • mauvais choix de titre

Twitter: #Jesuisunsoldat @LePacte

Acteurs : Louise Bourgoin, Jean-Hugues Anglade

Réalisateur: Laurent Larivière

Date de sortie: 18 novembre 2015 (hmin)

Dans Je suis un soldat, Louise Bourgoin joue une jeune femme au chômage obligée de retourner vivre chez sa mère. Ainsi, elle commence à travailler avec son oncle, gérant d’un chenil. Au fur et à mesure, elle assiste aux manigances de son nouveau patron qui n’hésite pas à contourner les lois pour choisir sa marchandise illégalement à l’étranger.

je suis un soldat 1

Dur de voir ce trafic de chien à l’écran si on est un temps soit peu sensible devant ces pauvres bêtes. Cependant on peut remercier au moins le fait de ne pas être allé trop loin sur le sujet et être surtout resté sur le malaise du personnage de Sandrine. Elle qui est tellement désespérée se laisse embarquée jusqu’à réaliser l’horreur dans lequel elle s’est fourguée.
Louise Bourgoin joue bien même très bien, seul gros point positif du film. A côté d’elle la mère en fait un peu trop. Les autres personnages sont correctes mais on les oublie vite pour laisser la place aux deux principaux Sandrine et Henry l’oncle interprété par Jean-Hugues Anglade.
Dans l’histoire, on nous propose un pseudo coup de foudre entre Sandrine et le vétérinaire mais on n’y croit pas une seule seconde. C’est comme si on nous l’avait ajouté au dernier moment pour dire « hey c’est pas si triste la vie ! » Pas très crédible et on a vite les yeux qui s’élève au ciel devant la stupidité de certaines scènes.
A côté de ça, la mère est super agaçante même si on sent un fond de volonté d’aider. Un manque d’écriture pour ce personnage. Parfois il y avait cette petite étincelle entre la mère et sa fille puis très vite éteinte par un côté trop forcé. Dommage.

Conclusion, Je suis un soldat n’est pas une grande réussite malgré une bonne performance de Louise Bourgoin.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :