Critique de Iris

Iris

8

Scénario

8.0/10

Réalisation

8.5/10

Acteurs

8.0/10

Musique

7.5/10

Les pour

  • Une bonne histoire
  • De très bons acteurs

Les contre

  • Un début un peu lent

#Twitter : #Iris @UniversalFR

Réalisateur : Jalil Lespert

Acteurs : Romain Duris, Charlotte Le Bon, Jalil Lespert, Camille Cottin, Sophie Verbeeck, Adel Bencherif

Date de sortie : 16 novembre 2016

Durée : 1h40

Que diriez-vous de découvrir un très bon suspens made in France ? Comment ça, ce n’est pas possible ? Dans ce cas, si vous n’y croyez pas, alors voilà une raison de plus pour aller découvrir Iris, car oui Jalil Lespert propose ici un film sombre, sexy et digne des meilleurs suspens et j’ose le dire… Pas loin d’un bon Hitchcock !.

Evidemment, on ne va que peu évoquer l’histoire dans cette critique, sous peine de vous priver du suspens et nous concentrer sur d’autres choses, à commencer par la réalisation de Jalil, d’une très grande beauté.

La première chose importante à souligner est sa manière de susciter le désir sans jamais tomber dans la facilité. Ainsi Charlotte Lebon n’a jamais été aussi séduisante, sexy et attirante sans pour autant se dévoiler totalement. Oui, les curieux de découvrir la jeune femme sous toutes les coutures devront se contenter de leur imagination… bien plus efficace puisque parfaitement titillée par la caméra de Jalil.

Je parlais plus haut d’Hitchcock et comme dans des films tels que Fenêtre sur cour, il est difficile de ne pas tomber amoureux de Charlotte comme on pouvait tomber amoureux de Grace Kelly tant la manière de filmer de Jalil sublime la jeune femme.

Puis là où Jalil Lespert est également bon, c’est dans sa manière de construire son histoire, jouant sur le moment présent et les flashbacks pour peu à peu dévoiler l’intrigue du film et ce avec un rythme parfaitement maîtrisé malgré un début un rien trop lent. Passé les 15 premières minutes, le film parvient parfaitement à alterner les moments présents et les flashbacks pour ne jamais laisser au spectateur trop de temps pour se demander ce qu’il en est et chaque révélation est parsemée à un rythme parfait pour nous garder accroché en permanence à l’écran.

iris-critique-04

Jalil Lespert est un bon réalisateur mais qu’en est-il en tant qu’acteur ? La réponse est évidemment connue depuis un moment déjà, il est bon acteur et le prouve une fois encore ici avec un rôle loin d’être évident, mais dont on ne dira plus.

iris-critique-03En réalité, tout le casting est bon avec évidemment Jalil et Charlotte en tête, mais aussi Camille Cottin qui dévoile ici un talent d’actrice indéniable qui clouera le bec à ceux ayant jugé trop tôt la jeune femme. Il y a des seconds rôles qui marquent et celui-ci est de ceux-ci grâce à la belle performance de Camille.

Ma seule réserve vient de Romain Duris. Attention, il est bon, c’est un fait et à peine reconnaissable dans ce rôle, mais donne parfois l’impression de forcer un peu son jeu sur certaines scènes et notamment dans l’utilisation de ses yeux.  A certains moments on a l’impression qu’il va nous faire « Les gros yeux » pour montrer qu’il est fort… Heureusement, cela ne se ressent que sur quelques passages et Romain Duris est à l’image des autres acteurs, excellent dans d’autres scènes.

Enfin, la bande originale est très belle et clairement réussie, puis ne tombe pas dans la facilité du film de genre avec les gros violons ou la grosse notede piano pour faire « suspens ». Non la bande originale n’a nullement besoin de ceci puisque le film est efficace de par son histoire et ses acteurs.

Iris est un bon thriller superbement filmé et interprété.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :