Critique de Hors normes

Hors Normes

9.8

Scénario

9.9/10

Casting

9.8/10

Réalisation

9.8/10

Bande originale

9.5/10

Les pour

  • Magnifique histoire
  • Excellent casting
  • Du véritable cinéma

Twitter : #HorsNormes @Gaumont @ToledanoNakache

Titre VO :

Réalisateur : Eric Toledano et Olivier Nakache

Acteurs : Vincent Cassel, Reda Kateb

Durée : 1H54

Date de sortie : 23 octobre 2019

Il y a quelque chose chez Eric Toledano et Olivier Nakache qui consiste à faire du « Cinéma français » mais de toujours parvenir à l’élever vers le haut.

Oui le cinéma français aime parler social, se plaindre, donner des leçons ainsi de suite et souvent cela s’arrête là sans réel intérêt que de vouloir faire parler sauf pour Eric Toledano et Olivier Nakache.

En effet les deux réalisateurs soulèvent des problématiques sans jamais oublier qu’ils font du cinéma si bien que tous les aspects du bon film sont présents et jamais écrasés par le message qui souvent devient pénible chez d’autres réalisateurs.

Hors normes est donc bien plus qu’un film dénonçant certaines inégalités et incohérences du système français en proposant un vrai film de cinéma, un vrai divertissement où le message passe sans aller ennuyer le spectateur venu aussi pour se détendre et ressentir des émotions.

Et de l’émotion il y en a par ici avec tout d’abord une histoire très belle et très tendre sur des jeunes autistes rarement aussi bien mis en avant au cinéma. Chaque acteur (qui n’en n’était pas un au départ) est touchant, intéressant et joliment mis en lumière par le duo de réalisateurs qui avec leur caméra ne les films jamais en mode « documentaire ou regard vicieux » mais bien en tant que magnifique personne ayant quelque chose à montrer.

On se prend directement d’affection pour ces jeunes tout comme leurs éducateurs qui effectuent un travail incroyable. Là aussi ceux-ci ne sont jamais utilisés en mode « Documentaire » puisque Eric Toledano et Olivier Nakache sont parvenus à trouver des gens talentueux et doués pour la comédie. Un tour de force qui est passé par un long casting, mais permet donc aux spectateurs de regarder un film et pas une émission télé sociale sur grand écran.

Face à ces apprentis acteurs, on retrouve deux têtes d’affiches et pas n’importe lesquelles puisque deux des plus grands acteurs du cinéma français, Reda Kateb et Vincent Cassel.

Reda Kateb est à nouveau brillant, mais la surprise vient de Vincent Cassel que l’on n’avait pas vu aussi excellent depuis quelques années. Est-ce le fait de proposer un personnage différent de ceux qu’il interprétait depuis un moment et de fait sa façon à lui de remercier Eric Toledano et Olivier Nakache pour ce superbe rôle, on ne le sait pas, mais Vincent Cassel délivre une performance vraiment incroyable.

A la fois drôle, touchant et surtout avec une humanité et de l’émotion débordante dans chacun de ses mouvements et jusqu’à son regard, Vincent Cassel rappelle via ce film combien c’est un très grand acteur et combien il mérite des films comme celui-ci accompagné des avis positifs qui vont forcément suivre.

Bien que durant pratiquement deux heures, Hors Normes ne semble jamais trop long et ce, grâce à plusieurs péripéties et un sens du rythme très bien mené. Là aussi Eric Toledano et Olivier Nakache sont des pros.

Autre très bon point aussi du film, sa magnifique bande originale signée GrandBrothers. A la fois moderne et à même de faire ressortir chaque émotion et chaque nuance de l’histoire, cette dernière est parfaite.

Hors Normes est définitivement un très grand film, un exemple de cinéma qui a son importance de par le message délivré et surtout de par la manière de le faire. Eric Toledano et Olivier Nakache font du cinéma !

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :