Critique de Hobbs and Shaw

Hobbs and Shaw

8

Scénario

7.0/10

Réalisation

9.0/10

Casting

9.5/10

Bande originale

6.5/10

Les pour

  • Très belle action
  • Casting vraiment fun
  • Pas de prise de tête inutile

Les contre

  • 20 minutes de trop

Twitter : #HobbsAndShaw @UniversalPics

Titre VO :

Réalisateur : David Leitch

Acteurs : Dwayne Johnson, Jason Statham, Idris Elba, Vanessa Kirby, Helen Mirren,

Durée : 2H16

Date de sortie : 7 août 2019

Il est donc enfin là le premier SpinOff de la saga Fast and Furious et il est vraiment bien foutu !

La première chose importante à savoir sur ce film est qu’il n’est absolument pas nécessaire d’avoir vu la saga FF pour rentrer dans ce film et comprendre les personnages. Que ce soit Hobbs, Shaw et les autres, ceux-ci sont suffisamment expliqués que pour permettre à des sons initiés de les saisir et d’apprécier le film. Un très bon point puisque cela rend le tout accessible.

Autre bon point du film, ce dernier n’essaye jamais d’être ce qu’il n’est pas. Aucun truc intello pompeux pour se donner un genre, aucun effet de style pour mettre en avant une réalisation qui aurait été en décalage avec le reste, non Hobbs and Shaw sait ce qu’il est et s’assume totalement : Un gros blockbuster Bourrin !

Ça cogne dans tous les sens, c’est clairement too much et l’ennemi numéro 1 ressemble à une machine indestructible, le tout sur un fond de petite rivalité entre les deux héros totalement opposés. Voilà ce que propose le film, mais le fait de manière amusante et loin d’être idiote. Ainsi David Leitch nous offre un bon film d’action avec un bon duo comme dans les heures de gloire du film d’action. Pensez L’Arme fatale et rarement on aura eu un autre duo aussi drôle et opposé que celui-ci depuis toutes ces années. Aujourd’hui il faudra compter sur Hobbs and Shaw également.

Comme dit plus haut, si Hobbs and Shaw ne cherche pas à se donner un style intello, il n’en est pas moins « débile » puisque le film aborde quand même certaines thématiques intéressantes à l’image de l’amélioration de l’homme par la génétique et aussi forcément du contrôle de ce dernier.

Autre bon point aussi, jamais le film ne cherche comme on a pu le voir à la concurrence à se la jouer Pro féministe à fond en plaçant des scènes ridicules ou des dialogues bien lourds uniquement pour faire plaisir aux jeunes femmes. A la place le scénario incorpore grâce à Vanessa Kirby un personnage féminin badass, intelligent et souvent à l’égal des deux hommes et surtout qui n’a jamais besoin d’être appuyé pour exister. Elle vit et existe par elle-même, sa force est son intelligence. On a ici un très bon rôle de femme dans un bon film d’action.

La réalisation du film est effrénée et il sera difficile de rester en place bien que ce dernier aurait quand même gagné à perdre 20 minutes. En effet le troisième act, bien que fun aurait pu être totalement éliminé du film ou amené plus tôt afin de rendre le tout encore plus énergique. L’action épuise et 2H00 aurait été suffisant.

Du côté de la bande originale… C’est limite un peu kitsch, sous-entendu que c’est cliché à mort pour ce genre de film, à l’image des Fast and Furious, mais à nouveau c’est assumé et cela permet de mieux passer que si le film avait essayé de se donner un genre.

Enfin, David Leitch nous a réservé deux cameos tordants qui font plaisir et surtout apporte une touche d’humour vraiment bonne. Attention tout de même, un de ces personnages vous spoile la fin de Game of thrones en scène poste générique donc si vous n’avez pas terminé la série… Fuyez avant cette scène !

Vous l’aurez compris, on est sur un Spinoff, oui mais surtout sur un très bon film d’action badass que l’on peut apprécier de manière isolée, ce qui est une des plus grandes réussites de ce film !

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :