Critique de grand froid

Grand Froid

8.9

Scénario

8.8/10

Acteurs

9.0/10

Musique

9.0/10

Les pour

  • A pleurer de rire
  • Acteurs en super formes

Les contre

  • Un 3ème acte un rien bâclé

Twitter : #GrandFroid @diaphana

Réalisateur : Gérard Pautonnier

Acteurs : Jean-Pierre Bacri, Arthur Dupont, Olivier Gourmet, Féodor Atkine, Marie Berto, Philippe Duquesne, Sam Karmann

Durée : 1h26

Date de sortie : 28 juin 2017

J’annonce la couleur de suite… J’ai littéralement pleuré de rire devant ce film ! Oui Grand froid est vraiment drôle et ce, aussi bien grâce à son sujet, que par ses acteurs incroyablement en forme.

Entre les blagues sur la mort, les situations loufoques et les répliques qui restent dans la tête après la projection, Grand Froid est un peu une sorte de « Le père Noël est une ordure » dans sa construction. Une sorte, car même si l’on n’arrive pas au même niveau, on en est pas loin. Découpé en 3 actes dont le dernier est plutôt faiblard face aux deux premiers, à l’image de ce qui se passait avec « Le père Noël est une ordure« , on éclate de rire quasi en permanence pendant la majeure partie du film.

Chaque personnage est très bien écrit et chaque personnalité est mise en avant un moment ou un autre. Puis à l’image de « Le père Noël est une ordure« , les seconds rôles sont eux aussi excellents. Mention spéciale au curé interprété par Sam Karmann qui m’a clairement offert mes plus grands fous-rire du film. Sa manière d’être et de s’occuper de ses enfants de choeur est hilarante.

Jean-Pierre Bacri de son côté n’est pas en reste et forme avec Arthur Dupont, un duo comique vraiment efficace. Enfin que dire d’Olivier Gourmet, toujours aussi drôle tout en étant dans la retenue.

Le film est évidemment rempli d’amour noir puisque l’on touche à la mort et voir les personnages d’Olivier Gourmet et Jean-Piere Bacri être déçus qu’une vieille du village ne se fasse pas écraser pour relancer leur business est un des moments les plus trashs, les plus drôles et surtout à l’image des autres vannes du film.

De plus Grand froid n’est pas qu’une succession de gags et malgré son final qui laissera perplexe, comprend une certaine forme de suspens et deux twists assez improbables que l’on ne voit absolument pas venir.

Clairement l’une des meilleures comédies françaises de ces dernières années, Grand Froid est et sera de ces plaisirs coupables (rire de la mort) que l’on se fera au moins une fois par an pour bien se marrer.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :