Critique de Gemini Man

Gemini Man

7.4

Scénario

6.0/10

Casting

8.0/10

Réalisation

7.5/10

Bande originale

8.0/10

Les pour

  • Une 3D parfaite
  • Bon casting
  • Une technique impressionnante

Les contre

  • Une vision du cinéma qui peut déplaire
  • Un scénario assez classique

Twitter : #GeminiMan @paramountfr

Titre VO :

Réalisateur : Ang Lee

Acteurs : Will Smith, Mary Elizabeth Winstead, Clive Owen

Durée : 1H57

Date de sortie : 2 octobre 2019

Voilà un nouveau film que vous ne verrez sans doute pas tel qu’il a été pensé et conçu par son réalisateur…

Proposé en format 3D+ (une image plus nette, plus lumineuse et plus proche du réel), il n’y aura que bien peu de salles à même de proposer ce format et clairement pas les salles UGC qui ne font aucun effort d’améliorations de ses salles depuis des années au point souvent de ne même plus proposer de 3D tant leur matériel est de piètre qualité.

Mais pour ceux qui auront la chance de découvrir Gemini Man dans son format original, attendez-vous à une expérience troublante.

En effet les promesses annoncées par le format 3D+ sont véritablement tenues et oui Will Smith n’a jamais semblé aussi réel et proche de nous que dans ce film. Les images proposées sont ainsi immaculées, ne présentent aucun défauts, aucun flous (à l’exception d’un seul, souhaité par le réalisateur sur une petite scène) et cela est perturbant.

En effet une fois passé l’étonnement, le film navigue entre le vrai et le faux et si certaines scènes font vraiment « filmées en studios » (notamment une scène d’avion), d’autres semblent sorties d’un spectacle de cascadeurs dans un célèbre parc d’attraction. Certaines explosions s’en trouvent étrangement moins impressionnantes là où à l’inverse les chorégraphies (cascades) des acteurs sont bluffantes.

Que ce soit dans le format d’écran, les images utilisées et l’effet souhaités, cet aspect « réel » plaira ou sera rejeté en masse et seul l’avenir nous le dira, mais il est évident que l’on a ici une autre forme de cinéma différentes de ce que l’on voit en général.

Autre prouesse technique également présente dans le film, le rajeunissement d’acteurs avec plusieurs versions de Will Smith. Et si déjà on avait été impressionnés par d’autres films utilisant cette technique, celle utilisée ici est encore plus incroyable et ce d’autant plus qu’il était impossible de tricher vu l’aspect « réel » des images. Le moindre petit défaut aurait été repéré, mais le travail effectué ici est là aussi à la fois incroyable comme intriguant puisqu’il pose les questions de ce que sera l’avenir des acteurs dont le travail va devoir évoluer avec ces nouvelles techniques.

Et après la technique, que reste-t-il ? Et bien Gemini man est un bon film d’action au scénario un peu cousu de fil blanc, sans réelles surprises (puisque toutes vendues dans la promo et les bandes annonces), mais qui fait le travail.

Concernant le casting, ce dernier est réussi avec un Will Smith en forme et une Mary Elizabeth Winstead qui n’est pas en reste.

Le film permet de passer un bon moment avec le cerveau en mode Off, ce qui en soit n’est pas désagréable. On a besoin de simples divertissements qui ne cherchent pas à imposer des messages ou de morales en permanence et si Gemini Man se retiendra plus pour sa technique que pour son scénario, il n’en restera pas moins un film permettant de s’évader le temps de deux heures.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :