Critique de Freedom

Freedom

8.6

Scénario

9.4/10

Casting

8.5/10

Réalisation

8.0/10

Bande originale

8.5/10

Les pour

  • Une histoire dure mais nécessaire
  • Bon casting général

Twitter : #Freedom

Titre VO : Buoyancy

Réalisateur : Rodd Rathjen

Acteurs : Sarm Heng, Thanawut Kasro

Durée : 1H32

Date de sortie : 27 novembre 2019

Il est parfois nécessaire de voir des films durs pour prendre conscience…

Freedom est de ces films inspirés d’histoires vraies et pourtant méconnues par chez nous. Chaque année des jeunes et moins jeunes Cambodgiens et Birmans font confiance à des passeurs leur promettant du travail en Thaïlande avant de se voir être vendus en esclaves.

Freedom nous parle de cette pratique horrible qui est la vente d’humain en Thaïlande et surtout le sort qui leur est réservé. Oui il y a des scènes très difficiles et oui on comprend rapidement qu’au bout du voyage, ils seront plus nombreux à mourir, pour certains, jetés à l’eau tel un poids ne servant plus, qu’à trouver la liberté.

Le film est très bien réalisé, car il ne cherche jamais à tomber dans le sensationnel ou le choquant facile et va plutôt montrer des images tirées de propos recueillis par certaines personnes parvenues à s’échapper de cet enfer et ce pour raconter l’histoire d’un jeune enfant de 14 ans pour qui la liberté n’est pas certaine.

Le casting est de qualité avec notamment le jeune Sam Heng qui interprète plusieurs facettes au fil du film. Il est accompagné d’inconnus par chez nous, mais qui pour certains ont de vraies gueules de cinéma ; notamment Mony Ros, effrayant en méchant de service.

Le rythme du film est également bon d’autant qu’un véritable suspens se crée autour des différents personnages. On se soucie de leur sort et on souhaite qu’il s’en sorte tellement que lorsque certains n’y parviennent pas, forcément cela nous fait quelque chose.

Freedom est un film important pour ce qu’il dénonce tout en étant un film de cinéma réussi.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :