Critique de Forte

Forte

6.5

Scénario

5.5/10

Casting

7.5/10

Réalisation

5.0/10

Bande originale

8.0/10

Les pour

  • Une bonne bande originale
  • Bastien Ughetto et Valérie Lemercier sont bons

Les contre

  • Pas vraiment drôle
  • Pas vraiment dramatique non plus
  • Peu d'attachement aux personnages

Twitter : #forte #ForteLeFilm

Titre VO :

Réalisateur : Katia Lewkowicz

Acteurs : Melha Bedia, Valérie Lemercier, Ramzy bedia, Alison Wheeler, Bastien Ughetto

Durée : 1H35

Date de sortie : 15 avril 2020 (Amazon Prime)

Initialement prévu pour une sortie en salle le 18 mars, le film privé de sortie suite au Coronavirus s’est vu être acheté par Amazon.

Et on peut clairement dire que c’était à la fois une bonne et une mauvaise idée.

La bonne idée de cet achat est que cela permet au film de Katia Lewkowicz d’exister dans le monde ( Amazon va le distribuer à l’international), bien plus rapidement qu’avec une sortie en salle et cela permet (on imagine) au film de rentrer dans ses frais facilement tout en bénéficiant d’une seconde publicité.

La mauvaise idée dans ceci vient en fait d’Amazon qui, pour le coup, a acheté un film plus que moyen et va ainsi renforcer l’idée que les films proposés directement sur les services de streaming sont souvent de moins bonne qualité.

Oui Forte est loin d’être un excellent film, c’est plutôt même le contraire.

Si l’idée de base est plus qu’honorable, il y a ici un réel problème d’écriture et de réalisation (bien que la réalisatrice a du faire avec ce qu’elle avait).

Dites-vous que quand toutes les blagues (absolument toutes) se retrouvent dans la bande annonce, c’est que derrière, il n’y a plus grand chose pour faire rire ou plutôt dans le cas de ce film sourire. Le manque cruel de rythme et de véritable humour se ressent en permanence et très vite l’ennui pointe son nez. Il y a que trop rarement un sourire volé sur notre visage et souvent cela vient plus du plaisir de revoir Valérie Lemercier que des dialogues ou des situations. On repassera donc sur l’aspect comédie qui ne fait pas vraiment rire.

Alors que ce manque de comédie aurait pu être compensé par une belle dose d’émotion ou un attachement au personnage principal, là aussi c’est loupé. On ne s’invente pas actrice du jour au lendemain et Melha Bedia a encore du travail devant elle. La jeune femme joue de manière assez neutre, n’attire pas spécialement la sympathie et les rares moments qui auraient pu être émouvant tombent bien souvent à l’eau.

A nouveau la plus belle composition vient de Valérie Lemercier là où Jonathan Cohen nous fait… du Jonathan Cohen.

Il y a bien une petite éclaircie dans tout ça et cela vient de Bastien Ughetto qui est très juste, joue bien et apporte même un petit plus à un personnage qui avait tout pour devenir une grosse caricature. Son travail d’acteur sauve ce dernier.

Autre problème aussi au niveau de l’écriture est que pour un film qui devait être centré sur l’image de soi et le fait de s’accepter tel quel… Termine en fait par l’acceptation du Pole Dance comme un sport. Oui on s’intéresse plus à cette discipline qu’à ce qui arrive à l’héroïne principale.

Forte qui a été vendu telle une comédie n’en n’est pas vraiment une et l’aspect dramatique qui aurait pu surprendre tombe à plat aussi.

Un film de catalogue sur Amazon à voir si l’on apprécie le casting.

ps: La bande originale est de qualité.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :