Critique de Eddie the eagle

Eddie the eagle

7.6

Scénario

7.5/10

Acteurs

8.0/10

Réalisation

8.0/10

Musique

7.0/10

Les pour

  • Un esprit 80's complet
  • Une jolie histoire (bien que classique)

Les contre

  • Taron Egerton, bon mais aurait pu être meilleur

Twitter : #EddietheEagle @20thCFox_FR

Acteurs : Taron Egerton, Hugh Jackman, Christopher Walken

Réalisatrice : Dexter Fletcher

Date de sortie : 4 mai 2016 (1h 46min)

S’il fallait résumer ce film, ce serait par la dénomination « petit film avec de grosses vedettes » tant tout semble avoir été réalisé simplement par plaisir et par amour de raconter une histoire plus que par le besoin de faire des millions d’entrées à gros coups d’artifices.

Eddie the eagle critique4

Racontant la détermination et le combat d’un jeune enfant pour atteindre ses rêves, Eddie the eagle est très minimaliste dans son approche avec parfois même quelques fonds verts un peu loupés, mais jamais gênant. Ce qui est très bien avec ce film est que l’esprit est totalement respecté, j’entends par là que l’histoire se déroule dans les années 80 et la reconstitution va bien plus loin que dans les coupes de cheveux ou les vêtements mais s’étend même jusque dans le générique, la manière de filmer, de jouer pour les comédiens ou encore la bande originale tellement loin de ce qui est proposé aujourd’hui et si proche des films made in 80’s.

Eddie the eagle critique2Tout ceci est un bon point puisque comme dit plus haut, Eddie the eagle sent vraiment le film hommage à l’homme, le sportif, mais aussi à une époque où le cinéma était apprécié pour son histoire plus que par le nombre de super héros qui se mettent sur la figure, entourés d’explosions.

Alors, forcément, ce style de cinéma risque de ne pas plaire ou d’ennuyer certains jeunes spectateurs, malheureusement ceux se déplaçant en masse dans les salles, mais plaira davantage aux nostalgiques de cinéma simple, agréable, drôle avec un personnage qui va au bout de ses rêves.

Eddie the eagle est donc un bon film même si au départ on a un peu de mal avec le personnage principal dans la mesure où Taron Egerton semble en faire un peu trop si bien que son jeu manque un peu de nuances. A côté de cela, il est très doué et loin des standards américains, type gravure de mode, et le fait de voir sa petite bedaine le temps d’une scène est réjouissant, non pas par plaisir de voir sa plastique mais simplement pour se dire que le standard du mec bâti comme un apollon grec musclé à mort va peut-être disparaitre au profit de mecs aux corps normaux. A moins que ce ne soit là aussi uniquement parce que dans les années 80, les standards physiques étaient moins marqués qu’aujourd’hui. Quoi qu’il en soit, Taron Egerton change de registre après le triomphe de Kingsman et montre qu’il peut sauter de grosses productions en petites productions avec aisances, choisissant simplement les rôles lui tenant à coeur.

Eddie the eagle critique3

Puis il en est de même avec Hugh Jackman qui fait du Hugh Jackman comme on l’aime,  mais en plus le fait ici pour le bien d’un petit film, lui aussi loin des grosses machines hollywoodiennes. Et que dire du grand Christopher Walken, présent de manière pratiquement anecdotique à l’écran si ce n’est que là aussi il faut vraiment croire au projet pour accepter un si petit rôle.

Vous l’aurez compris, Eddie the eagle ne parlera peut-être pas au jeune public qui cherche toujours plus d’action, d’explosions, de morts ou d’effets spéciaux, mais plaira indéniablement aux gens appréciant les films simples et agréables.

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Eddie the eagle: La BO très 80’s | Zickma
  2. Eddie the eagle: Projection privée | Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :