Critique de Echo

La terre à Echo...

Avis:

Twitter: #Echo @Metropolitan_Fr @TeoHalm

Acteurs: Teo HalmBrian BradleyReese Hartwig, Ella Wahlestedt

Réalisateur : Dave Green

Date de sortie: 30 juillet 2014 (1h29min) 

La bande annonce donnait le ton, le dossier de presse le confirmerait… L’ambition de Écho est de faire un film dans la veine de E.T ou des Goonies pour la génération actuelle.

Echo critique7

ECHOEst-ce que le pari est réussi ? Dans les grandes lignes oui malgré quelques petits défauts.

On parle de nouvelle génération ici et donc il était logique de faire ce film en mode found footage puisque les jeunes d’aujourd’hui sont abreuvés par ce style de cinéma. C’est un format plus naturel pour eux que la génération d’avant et qui correspondait plus aux années 80 et 90 avec des films donc comme Les Goonies qui va revenir régulièrement dans cet article. L’avantage est que cela parlera forcément aux jeunes mais d’un autre côté pourra laisser un  un peu  sur le côté les plus âgés qui comme moi auraient préférés voir Echo filmé de manière plus classique.

EARTH TO ECHOLe found footage est quelque chose devenu basique aujourd’hui et donc faut le réinventer et Echo le fait plutôt bien en utilisant des outils tels que Youtube, une sorte de Skype, les lunettes avec caméra embarquée etc… Mais aussi en  dévoilant le film comme s’il avait été découpé et réalisé par un des enfants. Belle initiative même si on aurait aimé que cela soit plus exploité encore, car pour un montage censé être celui d’un enfant avec de faibles moyens, cela fait parfois trop propre. Ainsi la musique sur les passages semble trop bien calée et d’excellente qualité là où a 11 ans, l’âge de notre apprenti monteur vidéo, on pourrait s’attendre à un peu de ratés. Un bon concept mais limité dans son utilisation donc pour éviter un produit final trop approximatif.  A noter le passage Skype qui est très drôle et qui utilise parfaitement ce concept !

Au niveau des grandes qualités du film, on notera l’alchimie entre les enfants et comme dans Les Goonies, la référence du réalisateur, on s’attache vraiment à ceux ci et surtout au personnage d’Alex Parfaitement interprété par Teo Halm.

Echo critique5

A ce sujet, il faut suivre de très près cet acteur qui risque de devenir très grand tant il semble doué. De plus sa belle gueule d’ange comme on dit ne devrait pas passer inaperçue. Il est vraiment drôle et surtout très touchant. Il devrait tirer les larmes des yeux des plus sensibles, cela ne fait aucun doute. Il est celui qui joue le mieux dans le film (même si les autres acteurs sont d manière générale, tous excellents) et constitue une véritable révélation.

La bande originale est elle aussi vraiment plaisante, l’humour très léger est parfaitement dosé et le scénario est pratiquement parfait.

Earth to ECHOPratiquement parfait car on regrettera la toute dernière scène un peu too much du gros vaisseau sortant ainsi du sol (on ne comprend pas trop comment il est entré là ni rien) ou quelques passages un peu longuets mais les films parfaits sont rares.

Quoi qu’il en soit, si l’on prend en compte les ambitions du film de devenir un classique tel que les Goonies l’est devenu pour les trentenaires actuels, je dirais qu’il a tout pour le devenir mais qu’il doit affronter la pire des choses actuelles… Le public moderne qui ne s’attache plus à rien, qui apprécie une chose et zape directement à la suivante la minute d’après ou qui hurle au chef d’oeuvre toutes les semaines avant d’oublier de quel film ils parlaient 3 jours plus tard…

Oui le plus gros challenge aujourd’hui d’un film pour marquer l’histoire du cinéma est bien le nouveau public et c’est dommage car Echo mérite clairement de devenir une référence du film sur l’amitié aux côtés de Goonies, Stand by me où encore E.T pour l’histoire.

Earth To Echo

Bref si vous êtes parents et que vos enfants ne sont pas encore engloutis dans la spirale actuelle de la surconsommation de cinéma fade et idiot, emmenez les voir Echo pour qu’ils gardent en souvenir ce qu’est le bon cinéma.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :