Critique de Don Jon

Avis:

Critique de Don Jon

Twitter:  @hitRECordJoe #DonJon @MarsFilms

Acteurs: Joseph Gordon-Levitt, Scarlett Johansson, Julianne Moore, Tony Danza, Glenne Headly, Brie Larson…

Réalisateur :  Joseph Gordon-Levitt

Date de sortie  25 décembre 2013 (1H30)

Don Jon2

Bande annonce: 

Don Jon1Joseph Gordon Levitt réalisateur, cela donne quoi… ? Et bien cela donne une première oeuvre intelligente truffée de métaphores sur le véritable amour et la recherche de celui ci.

Lorsque l’on ne se sent  pas complet, que l’on ne se sent pas en phase avec l’autre, il nous faut dés lors nous retourner vers un substitut. C’est ainsi que fonctionne l’humain dans sa quête du bonheur et si certains iront vers le shopping ou d’autres vers la nourriture, il reste également certains hommes tels que  Jon (le personnage interprété par Joseph Gordon Levitt) qui vont naturellement se tourner vers le porno !

En effet dans le film, Jon cumule les partenaires sexuelles sans pour autant parvenir à réellement apprécier ce qu’il a au point de se réfugier dans la vision de pornos bien plus excitants selon lui. Un soir pourtant il va rencontrer Barbara (très drôle Scarlett Johansson que je découvre dans ce film sous un autre regard) et va tomber sous le charme absolu au point de vouloir se caser. Pensant avoir trouvé la femme idéale qui le complétera, il va malheureusement déchanter très vite et comprendre qu’il a encore besoin de cette échappatoire qu’est le porno.

Le film de Joseph Gordon Levitt (son premier, rappelons le) est bon sur plusieurs points à commencer par un portrait très juste du jeune homme moderne et son rapport avec le sex et surtout le porno. Il ne fait ainsi aucun doute que beaucoup d’hommes vont se reconnaître en lui. Il pointe ainsi du doigt un sujet rarement abordé et surtout peu avoué en n’hésitant pas à donner un sens aux mots « C’est normal de regarder du porno, on le fait tous… » oui mais pourquoi ?

Don Jon4

Il va ainsi utiliser l’humour pour finalement véhiculer un message bien plus intelligent que le simple fait de regarder du porno est normal et nous renvoyer à beaucoup en pleine figure les réelles raisons derrière cette habitude. L’humour fait passer plus facilement les choses, aussi tristes soient elles et Joseph Gordon levitt l’a bien saisi.

Don Jon3Ensuite il y a le casting et je le dis haut et fort, bon sang quel  bonheur de retrouver Tony Danza dans une performance digne des plus grands acteurs. Placer De Niro dans le même rôle et l’illusion serait parfaite. En effet Tony Danza interprète à la perfection ce père italien à la fois très macho, autoritaire mais qui au fond aime profondément son fils.

Les autres rôles sont également brillamment interprétés avec une Juliane Moore en terrain conquit, une Scarlett Johansson qui nous propose une performance vraiment amusante  et un Joseph Gordon Levitt s’offrant pour l’occasion un personnage  dans lequel on ne l’aurait pas particulièrement vu mais qu’il maîtrise à la perfection. De sa démarche de pseudo Playboy italien à sa façon de parler et d’agir… Il habite parfaitement le personnage.

Autrement dit, Don Jon bénéficie d’un bon scénario à la fois, amusant, actuel, dans lequel il est facile de s’identifier, remplis de seconds degrés et de métaphores, le tout parfaitement interprété !

Que demander de plus ?

Simplement d’autres films du désormais talentueux réalisateur qu’est Joseph Gordon Levitt !

Don Jon5

 Critique de Jonathan

Attention gros coup de cœur en vue !

DON JON est vraiment un chouette film, une comédie romantique hors des sentiers battus et très subtile. En effet, le film est bien plus intelligent qu’il n’y paraît et dépeint une histoire très juste et moderne sur l’addiction aux pornos et surtout sur sa propre idée et vision que chacun se fait de l’amour en général. Tout cela traité avec beaucoup d’humour !

Tous les acteurs, sans exceptions, sont vraiment très bons ! Joseph Gordon-Levitt (Jon) est toujours aussi exceptionnel, ici parfait en playboy, Don Juan de ses dames et accroc aux films pornos et ce bien malgré lui. Scarlett Johansson (Barbara) incarne parfaitement la blonde pulpeuse, bercée par les comédies romantiques mièvres qui lui donnent une idée très précise de l’homme de ses rêves. Et enfin, n’oublions pas Tony Danza (Jon Senior) génial en patriarche italien très macho sur les bords et accroc au football. L’acteur se voit offrir un rôle sur mesure par Joseph Gordon-Levitt.

En Bref ! Pour ses premiers pas derrière la caméra, je dis chapeau bas à Joseph Gordon-Levitt qui nous offre ici une formidable comédie romantique rafraîchissante, vraiment atypique et intelligente (je me répète mais cela se doit d’être précisé à nouveau) avec un montage coupé au scalpel qui va toujours à l’essentiel, rendant le film très fluide.

Au final, Don Jon est une vraie réflexion sur l’addiction en général, car oui chaque personnage est accroc à quelque chose, que cela soit Jon aux pornos, Barbara aux comédies romantiques, le père de Jon au football et à sa sacro-sainte télécommande en passant par la sœur de Jon accroc à son téléphone portable. De plus et cela fait du bien, le film a également l’intelligence d’éviter le beau happy ending à l’américaine.

Vous pouvez  retrouver nos photos de l’avant-première ci dessous

[fbphotos id=444396442344065 size=medium]

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Zickma » Joseph Gordon Levitt: Roi du playback !

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :