Critique de Dans le noir

Dans le noir

7.5

Scénario

8.0/10

Acteurs

9.0/10

Réalisation

9.0/10

Musique

4.0/10

Les pour

  • De bons acteurs
  • De bons Jumpscares

Les contre

  • Manque de développement des personnages
  • Musique trop classique

#Twitter : #DansLeNoir #LightsOut @warnerbrosfr

Réalisateur : David F. Sandberg

Acteurs : Teresa Palmer, Maria Bello, Billy Burke, Gabriel Bateman

Date de sortie : 24 aout 2016

Durée: 1h21

Première constatation à la sortie de salle pour Dans le noir, celle d’avoir un film dont le scénario semble moins bien travaillé que n’a pu l’être le dernier Conjuring, également distribué par Warner et produit par James Wan. De ce fait, là où Conjuring s’inspirait de cas réels et avait une bonne matière de départ, Dans le noir, de son côté s’inspire d’un court métrage déjà réalisé par David F. Sandberg en 2013 et dont finalement les promesses en sont limitées. En effet il y a comme un goût de trop peu et cela se ressent entre autre dans l’écriture des personnages qui s’avèrent finalement peu attachants dû à un manque de développement.

coté de cela, le film ravira les amateurs de bon suspens horrifique dans la mesure où il comprend quelques jumpscares efficaces ainsi qu’une fin inattendue, bien que discutable comme bien souvent dans les films d’horreurs.

L.O.00185.dng

Ensuite, si dans certains films, cela ne se voit pas vraiment, le faible budget alloué au film se ressent entre autre dans l’utilisation de quelques décors, bien souvent minimalistes, là aussi donnant l’impression d’avoir été connotés à la va vite. Une approche néanmoins efficace dans la mesure où proposer des films à faibles budgets permet une rentabilité assurée ainsi qu’un bénéfice rapide à l’image des dernières productions sorties sur nos écrans ces dernières années.

LO-01970.dngSi sa courte durée d’1H20 semble légère, cela permet un très bon rythme au film et évite aux spectateurs de trouver le temps long par l’ajout de passages qui n’auraient sans doute rien apporté à l’histoire. Saluons ainsi le sens du rythme du réalisateur qui va à l’essentiel sans se compliquer la vie et surtout ennuyer le spectateur.

Parlons casting à présent et plus particulièrement de Gabriel Batemane qui n’est pas un petit nouveau dans le domaine du film d’horreur puisqu’il est déjà apparu dans Annabelle, également produit par James Wan. Ce jeune acteur plein de promesses est plutôt doué et surtout capable de vous émouvoir en un clin d’oeil. Il passe ainsi aisément de la tristesse à la peur sans la moindre difficulté et nous embarque dans son jeu. Chapeau pour un gamin d’à peine 11 ans !

Il n’est évidemment pas seul dans ce film à jouer parfaitement et l’actrice principale, Teresa Palmer est, elle aussi, incroyable. Cela est d’autant plus dommage que le scénario n’a pas lus développé les différents personnages tant les acteurs leur donnant vie sont bons.

Concernant la créature, les amateurs de films d’horreur ne pourront s’empêcher de faire le rapprochement avec Mama d’Andrés Muschietti tant le design est assez semblable. Mais l’on vous rassure, celle-ci est bien plus effrayante par ici.

Concluons par dire que Dans le noir est un bon film, mais qui aurait mérité un développement plus poussé pour devenir alors un grand film.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :