Critique de Contes de juillet

Contes de juillet

8.5

Scénario

8.5/10

Acteurs

8.5/10

Musique

8.5/10

Réalisation

8.5/10

Les pour

  • Deux histoires originales
  • Des jeunes acteurs qui en donnent

Twitter : #Contesdejuillet @films_dulosange @CEfilmfestival #CEFF2018

Casting : Milena Csergo, Lucie Grunstein

Réalisateur : Guillaume Brac

Durée : 1h10

Date de sortie : 25 juillet 2018

Quelle belle surprise que voilà !

Contes de juillet qui se présentait comme un simple petit film français nous a bien plu. Un vent de fraîcheur et d’audace.

Été 2016, deux histoires nous sont racontées l’une derrière l’autre. La première suit deux jeunes femmes, collègues de travail, qui se rendent à Cergy-Pontoise pour profiter d’une belle journée ensoleillée. La deuxième se déroule le 14 juillet, jour de fête national, durant lequel Hanna, étudiante norvégienne, s’attire successivement l’attention de trois hommes.

Chacune des parties est indépendante de l’autre et pourtant elles se complètent très bien et nous offrent 1h10 de plaisir cinématographique. Dans chacune d’elle, cinq comédiens maintiennent le récit et interprètent comme il faut leurs personnages. Les scénarios sont assez simples mais sont très réalistes. On est ainsi très vite à se plonger dedans et à même réfléchir à notre propre situation dans ce contexte en 2016.

Résultat, on est très content de ce Contes de juillet qui prouve encore que le cinéma français est capable de nous montrer de belles œuvres et on espère qu’il sera encouragé dans sa route vers le public qui pourra le découvrir sur grand écran dès le 25 juillet 2018.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :