Critique de Conjuring 2: Le cas endfield

Conjuring 2

9.9

Scénario

9.8/10

Réalisation

9.8/10

Musique

10.0/10

Acteurs

9.9/10

Les pour

  • Un second classique du genre
  • Des acteurs proche de la perfection
  • Une bande originale magnifique

Les contre

  • Une seule et unique scène un peu décevante (2 minutes seulement)

#Twitter : #Conjuring2 @warnerbrosfr

Titre en vo : Conjuring 2

Réalisateur : James Wan

Acteurs : Vera Farmiga, Patrick Wilson, Frances O’Connor, Madison Wolfe, Simon McBurney

Date de sortie : 29 Juin 2016

Durée: 2H13

Proposer une suite à un grand film est risqué, très risqué même puisque cela peut entraîner une vague de déception si grande que cela entache finalement le premier film. Heureusement parfois il y a des suites supérieures ou égales au film original et forcément on crie au génie…

MK1_5074.dng

Maintenant que vous savez ceci, crions ensemble au génie qu’est Conjuring 2, car oui cette suite est, non pas supérieur, mais en tout cas égale à la qualité du premier film. A la fois flippant avec jusque ce qu’il faut de JumpScares et de moments de tension pour nous faire stresser et sursauter à plusieurs reprises mais aussi suffisamment de moments tendres que pour nous rendre attachant ses personnages.

MK1_4255.dngEt c’est justement là la grande force de ce que l’on peut maintenant appeler « la saga conjuring » à savoir son aspect humain. Terminé les films d’horreurs ou l’on se contre-fou des protagonistes attendant simplement de les voir mourir, terminé les personnages idiots uniquement présents pour être drôles, limite ridicules, car dans Conjuring, on se soucie véritablement des personnages et on souhaite les voir s’en sortir. Il faut dire que comme pour le premier film, ce second opus se distingue par l’excellente qualité de son casting. Que ce soit les enfants ou les adultes, ils sont tous habilement interprétés et touchants dans leur façon d’être.

Puis évidemment il y a la qualité du scénario, lui aussi très bien écrit malgré une seule petite scène en toute fin un rien mielleuse là toute l’histoire est réussie et passionnante si bien que la longue durée de ce fil ne se fait aucunement ressentir. Ainsi, L’histoire s’attarde aussi bien sur les phénomènes paranormaux  que sur la relation entre Lorraine et Ed, offrant ainsi des passages très touchants et romantiques permettent de souffler un peu entre deux sursauts

MK1_9334.dng

cela vous ajouter une bande originale soignée aussi bien dans les compositions originales que dans les chansons déja connues telles que les classiques (Can’t help) falling in love  de Elvis ou started a joke des Bee Gees. Ce choix de chansons tranche sérieusement avec les chansons de rap ou de rock habituellement utilisées et d’un pénible à écouter. Le choix de proposer de si grands classiques de la chanson est aussi un gage de qualité et cela donne un cachet différent au film.

Superbement filmé, intelligemment mis en scène en évitant les clichés du genre, Conjuring 2 est avec le premier ce qui se fait de mieux en termes de thrillers horrifiques depuis facilement 15 ans.

A noter également que l’histoire du film est plus logique là où sur le premier le personnage d’Annabelle n’apportait finalement pas grand chose, ici il y  a un fil rouge plus important qui s’incorpore a deux histoires finalement importantes pour nos deux héros. On pourra malgré tout reprocher un dénouement un rien rapide et un combat contre le mal rapidement expédié, mais ce serait oublié que finalement Conjuring est avant tout l’histoire entre Ed et lorraine.

Il nous tarde à présent de découvrir un 3eme opus à la fois pour se faire peur, mais aussi parce qu’on aime les deux héros principaux et que l’on a très envie de les retrouver très rapidement.

MK1_0006.dng

Bonus: Voici le véritable reportage sur le cas Enfield, puisque Conjuring 2 est comme le premier, inspiré d’une histoire vraie

3 Trackbacks & Pingbacks

  1. The Bee Gees dans Conjuring 2 – Zickma
  2. Conjuring 2: Secrets de BO – Zickma
  3. Cette semaine dans les salles – Zickma

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :