Critique de Chavela Vargas

Chavela Vargas

7.5

Scénario

7.0/10

Acteurs

7.0/10

Réalisation

7.5/10

Bande Originale

8.5/10

Les pour

  • Bel hommage
  • De belles chansons

Twitter : #ChavelaVargas @Bodega_films

titre VO:

Réalisateur : Catherine Gund et DareshaKyi

Acteurs : Chavela Vargas

Durée : 1h30

Date de sortie : 15 novembre 2017

Pratiquement inconnue de par chez nous, Chavela Vargas est une icône au Mexique et en Espagne et ce pour de nombreuses raisons évoquées tout du long de ce documentaire.

A la fois talentueuse, moderne et à la vie vraiment compliquée, ce documentaire offre une vision juste et non édulcorée de l’artiste, évitant ainsi de tomber dans la contemplation faussée. Chaque personne a ses qualités et ses défauts et si Chavela Vargas n’était ni une sainte, ni un monstre, le documentaire rend justice à sa personnalité et offre une vision complète de cette dernière.

Le film documentaire est régulièrement entrecoupé de passages chantés finement choisis et dont l’idée brillante est d’avoir traduit (en texte affiché sur écran) les paroles. Ainsi, et bien que, l’interprétation à fleur de peau des chansons est déjà forte, le fait de comprendre le texte est un réel plus d’autant que ceux-ci sont étroitement liés à la propre vie de l’artiste.

Là où le documentaire est diablement efficace est qu’il parvient à nous intéresser et nous passionner pour une chanteuse finalement peu connue par ici. Le montage du film, les interventions présentes et les chansons interprétées rendent attachante cette femme si bien que l’on se passionne pour sa vie le temps du film et nous donne envie d’aller découvrir son répertoire riche en émotion une fois sorti de la salle.

La voix de Chavela Vargas est assez puissante et dégage quelque chose de vraiment fort. Ajoutée aux images sur l’écran, il n’est ainsi pas rare de se sentir envahi par une forte émotion.

Enfin, je vais terminer par une phrase dite dans le film « je suis Chavela Vargas, ne l’oubliez pas… » à quoi je peux répondre qu’avec ce documentaire, il ne fait aucun doute qu’elle ne sera jamais oubliée et sera même, on l’espère, découverte aujourd’hui encore.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :