Critique de centaure

Centaure

7.1

Scénario

6.0/10

Acteurs

9.0/10

Réalisation

7.5/10

Bande originale

6.0/10

Les pour

  • De magnifiques images
  • Un bon casting

Twitter : #Centaure

titre VO:

Réalisateur : Aktan Arym Kubat

Acteurs : Aktan Arym Kubat, Taalaïkan Abazova

Durée : 1h30

Date de sortie : 31 janvier 2018

Centaure est l’histoire d’une autre vie à mille lieues d’ici, l’histoire d’une famille simple pour qui le quotidien consiste à rêver à d’autres choses telles que la sensation de liberté que l’on éprouve sur le dos d’un cheval galopant au vent ou le simple fait d’aimer et de perpétuer les traditions dans un monde qui change.

Lorsque plusieurs vols de chevaux commencent à se produire, le coupable semble tout trouvé, mais les apparences peuvent être trompeuses. Va alors en découler une petite enquête pour trouver celui qui s’obstine à libérer les chevaux.

Centaure est un film calme, un film avec relativement peu d’action et qui se regarde autrement. Bénéficiant d’une superbe photographie et d’une musique magnifique, l’histoire de cette famille au quotidien tranquille se regarde avec un certain regard détaché, à l’image d’un documentaire tant cette vie est aussi proche de la nôtre tout en semblant si lointaine, sans tout ce superflu qui encombre notre quotidien.

Très bien réalisé, on apprécie vraiment l’histoire de cette famille unie et surtout l’histoire de cet homme dont la vie va basculer du jour au lendemain. Les acteurs sont attachants et jouent vraiment bien si bien que l’on ressent chacune des émotions que ceux-ci traversent.

Enfin, on en arrive  à avoir envie de partir là bas et vivre cette vie paisible (en apparence)… et ce grâce entre autre aux belles images proposées par le réalisateur.

Centaure est de ces petits films qui s’apprécient quand on a envie de voyager, de se déconnecter tout en nous rappelant que quelque part, il existe une autre forme de vie avec d’autres problèmes, d’autres espérances…

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :