Critique de Apprentis parents

Apprentis parents

7.9

Scénario

8.5/10

Casting

8.2/10

Réalisation

8.0/10

Bande originale

7.0/10

Les pour

  • Une comédie plus intelligente qu'elle ne parait

Twitter : #ApprentisParents @paramountfr

Titre VO : Instant Family

Réalisateur : Sean Anders

Acteurs : Mark Wahlberg, Rose Byrne, Isabela Moner, Margo Martindale, Octavia Spencer

Durée : 1H59

Date de sortie : 27 février 2019

Vendu telle une grosse comédie, on ne pourra nier avoir rigolé devant Apprentis parents, mais c’est clairement devant autre chose que ce que qui nous aura été annoncé via les nombreuses bandes annonces et qui a sans doute coûté au film son succès aux États-Unis que nous nous sommes finalement retrouvés

Car quand bien même on venait à vous servir un excellent steak, cela laissera inévitablement un drôle de goût là où votre cerveau aura été conditionné pendent des mois à manger un hamburger.

Voilà exactement le sentiment que l’on peut ressentir avec ce film qui pour le coup n’est absolument pas la grosse comédie de service, mais bien un joli film familiale utilisant un peu l’humour et surtout les bons sentiments pour traiter le thème de l’adoption avec ses difficultés aussi bien du côté des enfants que des nouveaux parents.

Et donc si effectivement on se retrouve devant autre chose que cela à quoi on s’attendait et on a envie de dire que ce n’est pas si mal puisque des comédies avec des enfants on en mange constamment alors qu’un film bien plus intelligent qu’il n’y parait au premier abord se fait plus rare.

Ainsi de manière générale, on passe un très bon moment devant Apprentis parents et ce d’autant que le casting est de qualité aussi bien du côté des enfants que du côté des adultes.

Forcément que dans la vie il y a des familles qui adoptent et qui vivent les mêmes péripéties que les protagonistes de ce film, mais proposer cette accroche est vraiment too much, non nécessaire et surtout ouvre la porte à tout et n’importe quoi pour utiliser cette accroche.

Évidement tout n’est pas parfait et le plus gros défaut du film restera sa première image où l’ont peut lire « inspiré d’une histoire vraie », car on a ici l’exemple type d’utilisation frauduleuse de cette expression.

D’un point de vue de l’histoire, on sait très vite vers où l’on se dirige, mais pour peu que l’on apprécie les belles histoires de familles, on sera heureux de retrouver tous les éléments de ce genre de film.

Mis à part ceci et quelques grosses ficelles, le tout n’en reste pas moins sympathique.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :