Critique de Animal

Avis:

Twitter : #Animal

Titre original : /

Acteurs : Jeremy SumpterJoey Lauren AdamsKeke Palmer, Parker Young, Amaury Nolasco, Paul Iacono

Réalisateur : Brett Simmons

Date de sortie : ???  – Dispo VOD US

Oh un nouveau film d’horreur avec une bête sauvage qui chasse des gens dans une forêt… Voilà qui était bien tentant…. J’insiste bien sur le « était », car hormis quelques passages plutôt sympa dont deux assez surprenants, le reste se veut cousu de fil blanc et pas si terrible que ça.

Animal Critique4

Commençons déjà par les personnages. On est proche de secret story avec son casting cliché pour toucher un maximum de monde: le gay, le beau gosse, la bimbo, le Portoricain,  le héros, la pleureuse, la plante verte… Oui on a la le casting idéal, histoire de faire le plus Beneton qui soit. Et il y a aussi la black forcément… Faudrait pas l’oublier.

Qu’un casting soir varié cela est plutôt bien mais quand on sent à plein nez que c’est uniquement pour faire cliché ou quota, cela en devient gênant.

Animal Critique5

Passé le casting, on a un film qui débute très rapidement et ça c’est pas mal. On ne s’attardera pas trop sur les personnages puisque de toute façon, ils ne sont là que pour se faire bouffer les uns après les autres. Si d’un côté, le fait de rentrer dans l’action rapidement est fun, il n’y a forcément aucun attachements aux personnages si bien qu’on se fiche de qui meurt et encore plus de qui va survivre à la fin.

Animal Critique1Le film se transforme aussi rapidement en un 8 clos dans une cabane délabrée dans la forêt où vont se multiplier les pseudos twists allant du vraiment excellent au plus pathétique. Ainsi on a un twist gay risible, n’apportant rien à l’histoire, que le simple fait de gagner du temps et une fois encore de faire « on est ouvert d’esprit, on aime les gays ».

A partir de là donc c’est le jeu du « qui se fera bouffer en premier » et qui survivra.

Concernant les créatures, il n’y aura absolument aucune explications  et on sent à la fin du film que celle ci ne  pourrait venir que dans une suite en cas de succès… Ce qui est loin d’être garanti.

Seul intérêt du film, Jeremy Sumpter et Keke Palmer qui jouent plutôt bien.

Finalement, ce film est décevant sur de nombreux points

Animal Critique3

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :