Critique de Amulet

Amulet

6.7

Scénario

6.7/10

Réalisation

6.0/10

Casting

7.5/10

Les pour

  • Bon casting

Les contre

  • Trop de flashbacks
  • Certaines scènes trop étranges

Twitter : #EtrangeFestival @etrangefestival #Amulet

Titre VO :

Réalisateur : Romola Garai

Acteurs : Carla Juri, Alec Secareanu

Durée : 1H40

Date de sortie : Inconnue (Vu à L’étrange Festival)

Premier film en tant que réalisatrice pour Romola Garai qui règle ici ses comptes avec la gente masculine…

Difficile de vous parler de ce film sans spoiler donc si vous ne voulez rien savoir, allez simplement découvrir le film sans lire la suite.

Alors qu’elle en a parlé ouvertement, Romola Garai a été une des victimes d’Harvey Weinstein ; comprenez par là qu’il l’a conviée dans sa chambre pour valider une audition et qu’il l’a reçue en peignoir.

Si cela n’a pas été plus loin, Romola Garai reconnait avoir été choquée de ce comportement et c’est évidemment impossible de ne pas penser à ceci et le mouvement MeToo en découvrant Amulet.

Jouant sur le fantastique et l’horreur, on assiste à un piège mis en place par une femme, afin de transformer un homme en ce qu’il est réellement au fond de lui : Un monstre. Vous comprenez évidement avec ce qui est expliqué plus haut de quel monstre il s’agit.

L’histoire du film va alors se déchainer contre cet homme et clairement montrer qu’il n’est pas question d’accorder de seconde chance à ce dernier bien qu’il s’en excuse et regrette clairement son acte. faut-il voir ici la position de Romola Garai sur le fait d’accorder, oui ou non le pardon aux violeurs ?

Du côté de la réalisation, celle-ci est un peu bordélique avec des flashbacks bien trop nombreux et répétitifs quand une histoire plus linéaire aurait été, selon moi, plus simple à suivre et intéressante.

Enfin certains passages sont totalement déjantés et cela dessert un peu une histoire qui aurait mérité plus de simplicité.

Le casting de son côté est très très bon et l’on se prend à nouveau à détester Imelda Staunton, l’horrible Dolorès Ombrage de la saga Potter, toujours aussi douée quand il s’agit d’incarner des personnages vicieux et sadiques.

Les autres comédiens s’en sortent très bien également et notamment Alec Secareanu que l’on découvre ici malgré ses quelques années déjà en tant qu’acteur.

Amulet est un film qui s’inscrit dans son époque mais part trop en sucette que pour rester dans les esprits.

Be the first to comment

Laissez nous un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :